Frédéric David rentre définitivement en France

Cet après-midi, Frédéric David a annoncé sur son compte Facebook qu’il rentrait en France de façon définitive après s’être partagé entre l’Hexagone et l’émirat d’Abou Dabi, où il passait tous ses automnes et hivers depuis 2007. “Je viens vous annoncer qu’une page se tourne dans ma carrière professionnelle. Après treize ans aux Émirats arabes unis, dont dix pour le même sponsor (la cheikha Alyazia bint Sultan al-Nahyane, ndlr), je prépare mon retour définitif en France. Je souhaite remercier mon sponsor et tout mon staff pour cette belle et longue collaboration. J’ai eu la chance de rencontrer de belles personnes avec qui, je l’espère, notre amitié sincère perdurera, et ce malgré la distance. Me voilà prêt pour de nouvelles aventures!... À bientôt”, a déclaré le Breton, originaire de Rennes et licencié à Dinard.

Le dernier parcours international de Frédéric David remonte à février dernier, à l’occasion de CSI Jeunes Chevaux aux Émirats, toujours pour le compte d’Alyazia bint Sultan al-Nahyane, princesse issue de la famille régnante de l’émirat d’Abou Dabi. En revanche, on ne l’a plus vu en piste sur ses deux meilleurs chevaux, Equador van’t Roosakker, avec lequel il avait disputé pas moins de sept Coupes des nations entre 2014 et 2017, et Saxo de la Roque, depuis un CSI 2* disputé en juin 2019 à Neufchâtel-Hardelot. Rappelons par ailleurs que les chevaux actuellement détenus par des propriétaires émiratis sont privés de compétition jusqu’au 31 décembre 2020 en raison de la suspension de la fédération nationale de ce pays par la Fédération équestre internationale.