Thomas Bach réélu à la présidence du CIO

Mercredi 10 mars, Thomas Bach a été réélu à la présidence du Comité international olympique (CIO). Élu pour la première fois en 2013, il s’agit du second et dernier mandat pour l’ancien escrimeur allemand, qui restera à la tête de l’instance jusqu’en 2025. Seul candidat à sa propre succession, il a récolté lors du vote électronique quatre-vingt-treize voix pour, une voix contre et quatre abstentions de la part des membres du CIO.

L’un des premiers chantiers de ce second mandat pour Thomas Bach est de mener à bien l’organisation des Jeux olympiques de Tokyo cet été.

Lors de la session virtuelle de l’instance olympique, le président a également fait part de son souhait de moderniser la devise des Jeux, “Plus vite, plus haut, plus fort”, en la complétant d’un quatrième mot: “Plus vite, plus haut, plus fort - ensemble”, a rapporté Francjeux. “Cela pourrait être, de mon point de vue, un engagement fort envers notre valeur fondamentale de solidarité et une adaptation appropriée et humble aux défis de ce nouveau monde. Nous avons besoin de plus de solidarité au sein des sociétés et entre les sociétés. Le monde est tellement interdépendant que plus personne ne peut résoudre seul les grands défis”, a plaidé l’Allemand.