Les écuries Brouwer ont dit au revoir cette semaine à Namelus R, qui s'est éteint à l'âge de vingt-six ans. Fils de Concorde et d'une mère par Joost, l'étalon, inscrit au stud-book du KWPN, était issu de la même lignée maternelle que plusieurs chevaux ayant concouru à haut niveau. On citera notamment Lamalushi (ex- N. Amelusi 116, KWPN, Calando I x Ladalco), qui avait accompagné Taizo Sugitani aux Jeux olympiques d'Athènes en 2004, ou encore Bobby (ex- V. Amelusina 60, Concorde x Joost), un propre frère de Namelus R qui a pris part à la Coupe des nations et au Grand Prix des mythiques CSIO 5* d'Aix-la-Chapelle et de Calgary sous la selle du Canadien Chris Sorensen. Sacré champion du monde des jeunes chevaux de concours complet de sept ans en 2019 au Mondial du Lion, Happy Boy (KWPN, Indoctro x Odermus R) provient également de la même souche que Namelus R.
Porteur des préfixes "Keur" et "Preferent", ce dernier a été sacré champion de réserve de l'approbation des étalons KWPN à l'âge de trois ans et s'est ensuite surtout illustré en tant que reproducteur. Le bai foncé a en effet produit un grand nombre de descendants ayant disputé des épreuves à 1,60m, dont le plus célèbre reste peut-être Tripple X III (AES, mère par Catango Z), sacré champion olympique par équipes à Londres sous la selle de Ben Maher et vainqueur de quatre Grands Prix CSI 5*. Associé à Peder Fredricson, H&M Christian K (KWPN, mère par Calvados) s'illustre lui aussi très régulièrement au plus haut niveau, et s'est notamment encore classé deuxième du Grand Prix CSI 5* de l'Hubside Jumping de Grimaud le week-end dernier, alors que The Freshman (ex- F. Amelusina R 53, mère par Chin Chin) a offert la victoire à Ben Asselin dans un Grand Prix CSI 3* couru sur la mythique piste de Calgary en parallèle du CSIO 5* il y a quelques semaines.
"Après une belle carrière dans le sport et l'élevage, au cours de laquelle il a surtout fait ses preuves en tant qu'étalon reproducteur [ …], nous avons dû laisser partir [Namelus R] aujourd’hui, ont écrit les écuries Brouwer sur les réseaux sociaux. Nous [...] avons apprécié les années où il était dans nos écuries."