Éric Lamaze et Hickstead entrent au panthéon du sport canadien

Samedi, au cours d’une cérémonie virtuelle, Éric Lamaze et Hickstead ont été introduits au panthéon du sport canadien, nommé là-bas Hall of Fame. Ce couple mythique, resté au sommet de son sport pendant cinq ans, a été intronisé dans la catégorie “équipe”. Une distinction de plus dans l’immense palmarès du Canadien et de l’étalon KWPN: médaillés d’argent par équipes et de bronze en individuel aux Jeux panaméricains de Rio de Janeiro en 2007, médaillés d’or individuel et d’argent par équipes aux Jeux olympiques de 2008 à Hong Kong, médaillés de bronze individuel aux Jeux équestres mondiaux de Lexington en 2010 et lauréats de Grands Prix internationaux aussi prestigieux que ceux de Calgary (2007 et 2011), Genève (2008), Aix-la-Chapelle (2010), La Baule (2011) et Rome (2011). “Je crois que c’est le plus grand honneur que nous puissions recevoir de notre pays”, a déclaré Éric Lamaze, cinquante-trois ans. “Hickstead était incroyable, tout simplement unique en son genre. Ensemble, nous étions fiers de représenter le Canada sur la scène mondiale. Il le mérite amplement cette distinction. Quant à moi, je l’ai juste accompagné pendant ce beau voyage.”

Alors qu’il concourait à Spruce Meadows, à Calgary en septembre, celui qui fut aussi médaillé de bronze individuel aux JO de Rio avec Fine Lady, a reçu l’Ordre du sport, la plus haute distinction sportive existante au Canada. Ce lieu n’a pas été choisi au hasard puisqu’une statue en bronze grandeur nature de Hickstead surplombe la Spruce Meadows Plaza. Avant sa mort tragique lors du Grand Prix Coupe du monde de Vérone, Hickstead avait amassé plus de 3 millions d’euros de gains au cours de sa carrière avec le Québécois. Le 10 novembre, on commémorera les dix ans de la mort de cet inoubliable champion.