CSI 3* Vilamoura : Andreas Schou prend son indépendance dans le Grand Prix

En selle sur Independent, un hongre SWB de dix ans, la Danois Andreas Schou a récidivé à Vilamoura. Après sa victoire dans l’épreuve majeure de la veille, le trentenaire a remis le couvert dimanche 7 novembre, dans le Grand Prix 3* à 1,50 à Vilamoura. Au Portugal, la paire a signé le meilleur double clear round. Sur dix barragistes, ils n’ont d’ailleurs été que trois à réussir cette performance. Les expérimentés Guy Williams et Rouge de Ravel se sont ainsi fait piéger, tout comme le très compétitif Victor Bettendorf, qui avait sellé Astuce de la Roque. Tous deux ont terminé quatre et cinquièmes. 

Derrière Andreas Schou, qui a remporté son deuxième Grand Prix international seulement avec une monture dont il partage les rênes avec sa compagne, Jannike West, l’Allemande Sophie Hinners s’est démarquée. L’amazone de vingt-quatre ans, cavalière du phénomène Farzack des Abbayes, champion des quatre ans à Fontainebleau en 2019, a réussi un sacré pari. En effet, elle avait misé sur Concordia 49 pour défendre ses chances dans cette épreuve. Or, il s’agissait de la première échéance internationale de la paire ! Avant cela, la fille de Colorit était montée par son compatriote David Will. Grâce à son entente rapide, le néo-duo a signé un temps de 41”86.

La paire féminine a ainsi supplanté la Britannique Nicole Pavitt, comme dans son jardin à Vilamoura après sa troisième place dans le Grand Prix 4* de la semaine dernière, a repris sa place au même rang. Toujours juchée sur Madagascar Dwerse Hagen, l’amazone enchaîne les sans-faute sans faire de bruit. Cette fois, le couple a coupé la ligne d’arrivée en 43”72.

Les Tricolores n’ont pas connu grande réussite aujourd’hui. Alexa Ferrer et Laura Rayjasse, les deux représentantes du clan français dans ce temps fort dominical ont préféré jeter l’éponge avec Antilope de Lara et Cheppetta, enfin de retour à la compétition depuis quelques semaines.

Les résultats complets ici.