Pro Élite Pontivy : Axelle Lagoubie et Blood Diamant, une première réussie

Hier à Pontivy, Axelle Lagoubie a remporté le premier Grand Prix Pro Élite à 1,50m de sa carrière à l’occasion d’Equi Pondi. Une victoire acquise au terme d’une épreuve rondement menée. Créditée du seul double sans-faute dans l’épreuve phare des deux week-ends de compétition qui se sont succédé dans le Morbihan, la Normande de trente-quatre ans a amplement réussi son premier concours en selle sur Blood Diamant, un hongre de dix ans issu du croisement entre Diamant de Semilly et Vinca Major van’t Vlieringen (BWP, Dominard x Lys de Darmen), l’ancienne jument de Grands Prix de Pauline Guignery, devenue une poulinière à succès. Formé par Aymeric Azzolino et François-Xavier Boudant, puis classé dans deux Grands Prix CSI 2* l’an passé à Royan avec Pauline, il avait été vendu à Romain Bourdoncle “dans le cadre de la succession” d’Annie Fournier, la mère de Pauline, disparue l’an passé. Après deux parcours avec Maysam Bisharat en avril, Blood Diamant a donc signé un retour gagnant à Pontivy.

Sur un tracé dessiné par Jean-Paul Le Petit et Vincent Mollard, ce Grand Prix Pro Élite a donné du fil à retordre au vingt-sept engagés, les fautes se répartissant sur l’ensemble du parcours. Au terme de la première manche, seule Axelle Lagoubie a réussi à déjouer les pièges proposé. Dans une halle Safire qui a enfin retrouvé son public, la seconde manche a opposé Mathieu Bourdon, seul rescapé breton, à cinq autres cavaliers, Axelle ayant qualifié ses deux chevaux. Rapide en piste avec Vaillant de Tivoli, Axelle a concédé une seconde faute et terminé avec huit points de pénalité. Il en a été de même pour Mathieu Bourdon et Florian Angot avec Chrome d’Ivraie, respectivement sixième et cinquième du classement final. Antoine Paviot a lui terminé septième avec neuf points après avoir écopé d’un point de temps en seconde manche en plus d’une barre renversée. Ayant pris les commandes grâce à son sans-faute en seconde manche avec Diabolo Gollerie, Jonathan Chabrol a dû se contenter de la troisième place. Benjamain Devulder, lui aussi sans faute, mais plus rapide de près de trois secondes, s’est classé deuxième sur Baccara du Talus. Assurant ses courbes et son tracé tout en gardant le rythme avec Blood Diamant, Axelle Lagoubie a donc été la seule à ne toucher aucune barre dans cette épreuve. Après les victoires de Pauline Guignery vendredi et samedi dans les Six Barres, où elle a franchi 2,05m avec Claudio Fizz, propre frère de Blood Diamant, et celle de Margaux Rocuet dans les autres épreuves majeurs, Axelle a conclu un week-end 100% féminin pour cette vingt-sixième édition d’Equi Pondi.

© Mya Roynard