Niara d'Elsemdam Z a rejoint les étoiles

Par où commencer… À toi Niara, toi qui avais un cœur plus gros que toi, toi qui aurais franchi des montagnes pour ton cavalier, je ne compte même plus le nombre de victoires que tu as accumulé, le nombre de sourires que tu m’as donnés, je te dois tout particulièrement la plus belle victoire de ma carrière, celle du Grand Prix 4* de Saint Tropez. Et au-delà des victoires, quelle jument tu étais. Tu vas terriblement me manquer, merci pour toutes ces années de sport à tes côtés, merci d’avoir eu cette envie de vaincre dès lors que tu posais les sabots sur la piste. Tu en auras marqué plus d’un par ton caractère et ton génie, tu étais une jument d’exception. Repose en paix.” À travers ce vibrant hommage, Romain Dreyfus a annoncé, dimanche 5 décembre, la disparition soudaine de Niara d'Elsemdam Z, jument qui a marqué sa carrière à bien des égards. 

Arrivée en 2015 dans les écuries du Français, installé dans le Sud de la France, la fille de Nabab de Rêve et Queen Yasmine, par Ciel d’Espoir, a effectué l'intégralité de sa carrière avec Romain Dreyfus. Lancée sur des épreuves Préparatoires à 1,10m, Niara est rapidement passée au niveau supérieur, effectuant ses premiers internationaux à six ans. En 2019, la baie avait réalisé la meilleure saison de sa carrière. Début juin, engagée dans son tout premier CSI 4*, Niara s’élance dans le Grand Prix. Un, puis deux sans-faute, lui offrent sa première et seule victoire internationale, devant Edward Levy et le Mexicain Jaime Azcarraga. Absente des terrains de septembre 2019 à février 2021, Niara n’aura pas eu le temps de poursuivra sa carrière. De retour en début d’année à Vilamoura pour deux parcours, la Zangersheide aura effectué un ultime parcours le 15 octobre dernier, dans une Pro 3 à 1,25m, avec son cavalier de toujours. À seulement onze ans, Niara a désormais rejoint les étoiles.

Revivez en images la plus belle victoire de Romain Dreyfus et sa regrettée Niara d’Elsemdam.