Cassini Z tire définitivement sa révérence

Ann Thompson, propriétaire de nombreux chevaux de haut niveau, a partagé une photo sur ses réseaux sociaux, samedi 4 décembre. Sur celle-ci, on peut voir Cassini Z, né Chapel Hill chez Leslie Carter, profiter d’une prairie en compagnie de deux autres chevaux. “Cassini Z à la maison aux écuries Corotoman, à la retraite avec des copains. Merci pour tout, mon pote”, a commenté l’Américaine. 

Lancé sur la scène internationale par le Canadien Mac Cone, le bai a rapidement rejoint Darragh Kenny, qui était alors soutenu par Ann Thompson. Avec l’Irlandais, Cassini a pris part à son premier Grand Prix Coupe du monde dès 2016. Particulièrement à son affaire sur des épreuves de vitesse à 1,50m, le fils de Cassini II et Capers, par Capone I, a tout de même sauté quelques épreuves majeures à 1,60m. Complice de Darragh Kenny jusqu’en juin 2016, Cassini a enregistré sept victoires internationales, à Rouen, Ocala, Madrid, Dublin, Calgary et Londres, dans l’antre de l’Olympia. Après la fin de partenariat entre sa propriétaire et son ancien cavalier, le Oldenbourg avait rejoint la famille Charles. Monté par Harry, et sa sœur, Sienna, le hongre n’a effectué que deux courtes saisons, principalement à 1,40m, sans obtenir de classement significatif. À quatorze ans, Cassini ne retrouvera donc pas les terrains de concours et profitera de sa nouvelle vie.