Ludger Beerbaum et Andreas Helgstrand proposent une formation pour les talents de demain

Déjà associés depuis le début de l’année au sein du Global Equestrian Group, Andreas Helgstrand et Ludger Beerbaum ont décidé d’étendre leur collaboration. Le Danois, à la tête de Helgstrand Dressage et du préfixe Blue Hors, et l’Allemand, ancienne gloire de la Mannschaft et à la tête des agréables installations de Riesenbeck vont développer une “formation innovante” pour les jeunes cavaliers de saut d’obstacles et dressage, mêlant connaissances équestres et entrepreunariales. 

“L'industrie équestre connaît une croissance rapide dans le monde entier, et les chevaux s'améliorent chaque année à mesure que le niveau de notre sport augmente. Des évolutions sont observées dans le domaine du bien-être des chevaux, de l'élevage, du sport et des affaires. Ces évolutions créent des opportunités mais nécessitent également des cavaliers, des entraîneurs et des entrepreneurs hautement qualifiés”, explique un communiqué. 

“Performer au plus haut niveau dans le sport ne consiste plus seulement à avoir un bon cheval”, ajoute Ludger, quadruple champion olympique.  “La capacité à rester constant au sommet du sport passe par beaucoup de connaissances, des soins appropriés aux chevaux et un entraînement intelligent.” Et Andreas d’ajouter : “Il est très important de comprendre les aspects clés pour devenir un entrepreneur prospère et gérer une entreprise rentable dans l'industrie équestre moderne. J'aurais aimé que ce programme éducatif existe lorsque j'étais jeune et plein de rêves.”

Le Global Equestrian Group lance donc “Master Rider”, qui mettra l’accent sur le sport et l’industrie équestre d’aujourd’hui et demain. Le programme éducatif sera composé de théorie et de pratique, sans oublier un fort accent sur le développement personnel. La théorie inspire, est pertinente pour les cavaliers et les performances sportives et donne aux étudiants une connaissance solide qui peut être directement appliquée à la pratique. L'apprentissage auprès des meilleurs du monde est également un élément clé.   

“Nous avons tellement appris au cours des dernières décennies et j'aimerais transmettre ces connaissances”, assure Andreas, en accord avec son associé. “Lorsque j'avais quinze ans, des professionnels comme Hermann Schridde et Paul Schockemohle m'ont ouvert des portes qui m'ont permis d'acquérir beaucoup de connaissances”, développe ainsi le Kaiser allemand. “Sans aucun doute, ces journées ont eu une influence incroyable sur ma carrière. Je veux faire la même chose pour les autres.”