Seurat Galotière*Vitalhorse tire sa révérence

À quinze ans, il est temps pour le compétitif Seurat Galotière*Vitalhorse de profiter de sa retraite. Ses fidèles propriétaires ont annoncé la nouvelle sur Facebook, samedi 18 décembre. “Hommage à Seurat. Dix années d’émotions à tes côtés… Après plus de quatre-cents parcours, soixante-quatorze victoires, cent-trente classements, tu mérites une belle retraite. Ton souvenir d’un cheval d’exception restera dans nos cœurs. Merci à toi”, ont écrit les écuries Vitalhorse.

Né chez Pascal Pecchioli, dans l’Orne, Seurat Galotière a débuté sa carrière à quatre ans, sur le circuit national. Piloté par Louis Cuvillier jusqu’à la finale du Cycle classique des chevaux de quatre ans à Fontainebleau, le fils d’Iowa et Loula des Forêts, par Super de Bourriere, a poursuivi sa route aux côtés de Thomas Lévèque à cinq ans, avant de retrouver son premier cavalier à six, et de passer aux mains de Julien Champallier. À sept ans, Seurat a été confié à Hadrien Clerc qui l’a conduit jusqu’à ses premiers Grands Prix Pro 1 à 1,40m. Ensemble jusqu’à 2015, le couple s’est séparé en 2016, pour faire place à Thomas Lévèque, de retour en selle sur le hongre bai. Tous deux se sont illustrés pendant quatre ans, se classant jusqu’à 1,55m en Grands Prix CSI 4*, notamment à Saint-Tropez et Bourg-en-Bresse. 

Seurat a effectué ses deux dernières années de compétition sous la selle de Benoît Cernin, champion de France en titre. Le néo-duo a rapidement trouvé ses marques, se classant dans les Grands Prix Pro Élite du Grand National FFE/AC-Print du Mans et de Tours Pernay. Sur la scène internationale, le couple a aussi fait ses preuves, remportant un Grand Prix 2* à Royan, en février 2021, puis terminant cinquième du difficile Grand Prix 4* de Bourg-en-Bresse quelques semaines plus tard. Avec plus de 174.000 euros de gains au total de sa carrière, le Selle Français de quinze ans tire donc sa révérence. Ces plus belles performances resteront sans doute ses classements avec Thomas Lévèque dans les Grands Prix 4 et 3* de St Tropez et Megève en 2019, en plus de ses innombrables classements.