PETA appelle au retrait de l’équitation aux Jeux olympiques

L’association de défense des droits des animaux People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) a une nouvelle fois demandé au Comité international olympique (CIO) le retrait des épreuves équestres du programme olympique. Une prise de position qui intervient à la suite de la diffusion du reportage du média allemand RTL à propos du recours à des méthodes d’entraînement présumées interdites dans les écuries du quadruple champion olympique allemand Ludger Beerbaum. La vice-présidente de PETA déclare vouloir “interdire toute cruauté aux Jeux olympiques et laisser seulement la compétition ouverte aux humains volontaires”. Le 14 janvier, l’association de défense des droits des animaux a partagé le contenu de sa dernière lettre envoyée au président du CIO, Thomas Bach, dans laquelle l’association affirme avoir déposé plainte contre Ludger Beerbaum. 

En août dernier, à l’issue des Jeux olympiques de Tokyo, l’association avait déjà formulé cette demande après l’euthanasie de Jet Set, le cheval du Suisse Robin Godel, qui s’était gravement blessé lors du parcours de cross. Quelques jours plus tard, ce sont les images de maltraitance impliquant la cavalière allemande en pentathlon moderne, Annika Schleu ainsi que sa coach qui avaient suscité la réaction de PETA.