CSI 2* Riesenbeck : tout sourit à Benjamin Wulschner !

Benjamin Wulschner devrait se souvenir longtemps de son week-end à Riesenbeck. L’Allemand, qui fêtera son trente-troisième anniversaire dans deux jours, s’est emparé de la première épreuve majeure du CSI 2* organisé dans le manège de Ludger Beerbaum, a terminé deuxième vendredi soir, avant de triompher dans le Grand Prix, samedi 5 février ! Associé à Prieuré 13, qu’il ne monte sur la scène internationale que depuis le mois de décembre dernier, le représentant germanique a remporté le deuxième Grand Prix 2* de sa carrière. En plus, Benjamin Wulschner s’est payé le luxe de devancer la légende John Whitaker. Associé à son sensible Selle Français Unick du Francport, ce dernier a coupé la ligne d’arrivée en 35”55. Mais, comme lors du Longines Global Champions Tour de Londres, ce dernier a dû se contenter du deuxième rang. En effet, son bourreau du jour a mis le turbo pour conclure son second parcours en… 33”76 ! Moins rapide, mais double sans-faute dans cette difficile épreuve, Gerrit Nieberg a offert la troisième place du classement final à son fidèle Ben 431, classé en fin d’année dernières dans les étapes de la Coupe du monde Longines d’Oslo et Madrid. L’Allemand a enregistré un chronomètre de 36”34 et a été le dernier à signer un double clear round.

Relevé, ce Grand Prix comptant pour le classement mondial n’a vu que cinq des cinquante paires au départ se qualifier pour la finale au chronomètre. Si les Germaniques Sönke Fallenberg et Mario Stevens ont laissé une barre à terre sur le parcours raccourci avec Chakira TF NRW et Starissa, terminant quatre et cinquième, le temps a également piégé quatre couples. Ainsi, le local Philip Rüping, le Néerlandais Teddy Van De Rijt ainsi que la Suédoise Andrea Persson et l’Allemand Karl-Heinz Markus ont accusé un et trois points de temps dépassé. Quatre cavaliers ayant renversé une barre dans l’acte initial sont également parvenus à se classer. Il s’agit de la Suissesse Kaya Lüthi, de l’Allemand Philipp Schulze Topphoff, du Néerlandais Jurgen Stenfert et du Germanique Tim Hartlaub.

Aucun Français n’était engagé dans ce Grand Prix.

Les résultats complets ici.