CSI 2* Valencia : Julien Épaillard, Julia Dallamano et Cédric Bellanger signent un triplé tricolore

Quel scénario pour la France ! Julien Épaillard, Julia Dallamano et Cédric Bellanger ont pris d’assaut le podium du Grand Prix 2* à 1,45m de Valencia, dimanche 6 février. En début d’après-midi, tous trois se sont bagarrés au barrage pour tenter d’arracher la victoire. Finalement, le plus expérimenté des trois a mis tout le monde d’accord, s’offrant sa… quinzième victoire internationale de l’année 2022 ! 

Vingt-huit couples se sont alignés au départ du temps fort dominical du CSI 2* de Valencia, en Espagne. Face au parcours dessiné par l’Espagnole Elena Boix, dix duos ont décroché leur ticket pour la finale au chronomètre, parmi lesquels figuraient cinq Français. Avec sa première monture, Cooper Z, Julien Épaillard est allé, comme toujours, très vite, mais a laissé deux barres à terre. Finalement neuvième, le Normand a devancé d’un rang Mathis Burnouf, lui aussi sanctionné de deux fautes au barrage avec Daytona du Sud. 

Pendant ce temps, Cédric Bellanger puis Julia Dallamano se sont installés aux commandes du classement provisoire. Le premier, juché sur Akkato du Borget, un étalon de douze ans qu’il ne monte que depuis l’été dernier, a terminé troisième en 41”99. Le cavalier de trente-neuf ans a, par la même occasion, enregistré son meilleur classement en Grand Prix 2*, après avoir remporté plusieurs épreuves internationales de bon niveau, notamment avec l’excellente Walloon de Muze

À la deuxième place, Julia Dallamano a dû croire à la victoire. Associée à Varennes du Breuil, ancienne monture de Pénélope Leprevost et passée sous la selle de Simon Delestre, la jeune amazone a achevé son barrage en 41”03. Le fils de Jarnac a finalement été battu par un certain Julien Épaillard, diablement redoutable. Juché sur Caracole de la Roque, le Normand ne s’est pas fait avoir deux fois et a laissé toutes les barres en l’air, terminant avec un temps de 39”72. Seul Cooper Z était parvenu à afficher un meilleur chronomètre, avec 39”39. Comme à Valence en fin de saison dernière, la petite baie a raflé deux épreuves ce week-end à Valencia, dont le Grand Prix. Toujours meilleur cavalier français au classement mondial, Julien Épaillard ne semble pas prêt à dire son dernier mot !

Malgré une faute dans l’acte initial, Lou Favède s’est classée au onzième rang avec Bugatti du Lys. Avec Jasmine, sa seconde cartouche dans cette épreuve, l’amazone française est restée aux portes du classement. Également auteurs de parcours à quatre points, Tom Favède, Edward Levy et Mathis Burnouf n’ont pu se classer. Ils montaient Caprice de l’Abbaye, Confidence d’Ass et Catchar Mail, ainsi que Calcourt Dasino. Grégory Rulquin a conclu son week-end en commettant deux fautes sur Verdi des Forêts, tandis que Tom Favède a abandonné en compagnie de Coquerie Com Z.

Les résultats complets ici.