CSI 2* Valencia : Edward Levy et Confidence d’Ass récidivent

Déjà aux honneurs la semaine passée, le couple formé par Edward Levy et Condience d’Ass (SF, Diamant de Semilly x Berlin) a de nouveau fait parler de lui, vendredi 11 février, au CSI 2* de Valencia. Engagée dans l’épreuve majeure du jour, dont les barres culminaient à 1,45m, la paire a réalisé le meilleur parcours, terminant sans-faute avec un temps de 22”79 sur la seconde phase du parcours. Un beau succès supplémentaire pour les deux complices, associés depuis fin 2019 et qui totalisent désormais sept victoires internationales. La grise de dix ans, classée Excellente à cinq ans, puis Élite à six ans lors des finales nationales de Fontainebleau, sous la selle de son formateur Teddy Thellier, semble, en tout cas, se plaire sous le soleil espagnol. 

Le jeune Normand et sa Selle Français ont supplanté un autre couple en forme, celui formé par Cedric Bellanger et Akkato du Borget (SF, Stakkato x Quick Star). Déjà troisième du Grand Prix 2* du week-end dernier sur cette même piste, le couple, formé en fin d’année dernière, poursuit sur sa lancée. Grâce à un clear round achevé en 23”53, tous deux se sont offert la deuxième place de l’épreuve. Le Top 3 aurait bien pu être entièrement tricolore, mais c’était sans compter sur Mariano Martinez Bastida. À domicile, l’Espagnol s’est hissé en troisième position avec Belano vd Wijnhoeve (Z, Berlin x Darco). Avec son chronomètre de 23”57, le quadragénaire a repoussé Tom Favède au quatrième rang. Le jeune français misait sur Amarula du Cerf (SF, Diamant de Semilly x Super de Bourrière), une jument de douze ans, née chez Clément Hub, près de Arles.

Impeccable sur les barres, Julia Dallamano, deuxième du Grand Prix dimanche dernier, s’est classée huitième sur Varennes du Breuil (SF, Jarnac x Fétiche du Pas). Deux autres Tricolores se sont classés. Malgré une faute dans la seconde partie du parcours, Mathis Burnouf et Lou Favède se sont, en effet, octroyé les onze et douzième rangs grâce à leurs respectifs Daytona du Sud (SF, Quintus x Diamant de Semilly) et Bugatti du Lys (SF, Landstrum x Harley l’Echenau). Avec une faute de plus au compteur, Edouard Renaud, juché sur Malia du By (BWP, Eros Platière x Quidam’s Rubin), et Clément Fortin, aux rênes de Dolce Del Colle (SF, Air Jordan x Corofino), n’ont pu accéder au classement. Quatre, dix et douze points ont sanctionné les prestations de Magali Senequier, Grégory Rulquin et Aurelia Pollet, qui montaient Taradina Della Caccia (SI, Toulon x Canturo), Dolby des Forêts (SF, Air Jordan x Richebourg) et Aladine Gesmeray (SF, Dollar du Mûrier x Tinka’s Boy). Marianne Taulelle a, elle, préféré abandonner en compagnie de Darwin de l'Eclypse (sBs, Ugano Sitte x Quintus).

Les résultats complets ici.