Tam Tam du Valon retrouve les couleurs françaises

Après avoir brillamment achevé l’année 2021 en remportant deux victoires au CSI 5*-W de Londres sous la selle du numéro deux mondial Martin Fuchs, Tam Tam du Valon (SF, Ogrion des Champs x Quidam de Revel) est apparu aux rênes d’un nouveau cavalier. En effet, le Selle Français, né chez Liliane et Jean-Pierre Herpin, dans la Manche, a profité des pistes du CSI de Valencia pour faire ses débuts avec Charles Rulquin, seize ans. La paire nouvellement formée a évolué jusqu’à 1,25m la semaine passée à l’occasion du CSI 1* organisé en Espagne et a même fait retentir la Marseillaise. 

Formé dans l’Hexagone, notamment par Jérôme Legay, Vincent Pryen, Christophe Lemoine, Clarisse Herpin, Alexandre Cauquot ou encore Vincent Balleux, l’alezan a poursuivi sa route sous la selle d’Olivier Guillon à sept ans, avant de retrouver Vincent Balleux début 2015. Après plus d’un an et demi passé à arpenter les terrains de concours, majoritairement pour des épreuves à 1,40m, le couple s’est séparé, laissant place à Damien de Chambord. Le jeune cavalier a alors fait ses armes, participant notamment à des CSIO et autres championnats des As avec son nouveau complice, de 2017 à 2018. Vendu, Tam Tam avait alors rejoint Iván Serrano Sáez. L’Espagnol avait propulsé son Selle Français à un autre niveau, accédant à des épreuves à 1,60m et décrochant une sélection pour les Européens Longines de Rotterdam en 2019. Très remarqué, le généreux alezan avait tapé dans l'œil du Suisse Martin Fuchs, qui en était devenu l’heureux cavalier

Ensemble, le duo a connu de nombreux succès, remportant rapidement deux épreuves à 1,55m lors des CSI 5*-W de Vérone et Stuttgart, fin 2019. Monté en alternance par le prodige Helvète et la Britannique Emily Mason l’année dernière, Tam Tam a continué d’engranger les classements jusqu’à 1,50m. Après presque trois ans loin de la bannière tricolore, le fils d’Orgrion des Champs, désormais âgé de quinze ans, a retrouvé ses terres d’origine. Déjà performant jusqu’à 1,30m, le jeune Charles Rulquin pourra ainsi compter sur une monture de choix pour poursuivre son ascension.