Michel Robert et Glynnwood Cruise victimes d’un grave accident à Oliva

Dimanche, Michel Robert et Glynnwood Cruise ont subi une chute sévère à Oliva, en Espagne, lors du Mediterranean Equestrian Tour (MET). Engagés dans une épreuve à 1,45m jugée au barème A et au chronomètre, le cavalier français et le hongre ISH de onze ans par Cruising et une mère Corland ont manifesté une incompréhension à la sortie d’un virage menant à un triple ouvert par des barres de Spa, suivies de deux verticaux. “Glynnwood Cruise a pris son appel une foulée trop tôt. Malgré son effort, il n’a pas pu couvrir les barres de Spa. Et malheureusement, une barre lui a fracturé un postérieur”, rapporte le cavalier, particulièrement marqué par cet accident. “Nous avons été pris en charge dans les meilleures conditions possibles par les services de secours. Hélas, chez le cheval, certaines fractures ne peuvent être réparées. C’est ce qui est arrivé à Glynnwood Cruise, que nous aimions beaucoup, Dominique, qui l’avait monté de 2018 à 2021, et moi. Cela nous attriste profondément…”

Également monté pendant deux mois l’an passé par Aurélien Leroy, ce gris se classait régulièrement à 1,40m et 1,45m. “À Oliva, il restait sur une belle quatrième place à 1,45m et semblait en parfaite forme physique et mentale, au paddock comme en piste”, ajoute Michel Robert, dont l’expérience et la maîtrise ne sont plus à prouver. “Le centre équestre Oliva Nova offre les meilleures conditions de préparation et de compétition aux chevaux et aux cavaliers. Rien n’est laissé au hasard en matière de sécurité, et je tiens à saluer le professionnalisme des équipes du MET. Hélas, toutes ces précautions ne peuvent éviter la survenue d’un tel accident, certes extrêmement rare…” Lors de cette chute, le multi-médaillé s’est fracturé le poignet. Pris en charge par les secours, il a été conduit dans un centre hospitalier voisin, où il a subi une légère intervention chirurgicale. “On m’a posé une plaque afin de stabiliser mon poignet, mais ce n’est rien. Je vais bien”, tient-il à rassurer.

GRANDPRIX s’associe à la peine de l’entourage de Glynnwood Cruise et adresse ses meilleurs vœux de rétablissement à Michel Robert.