Un nouveau chapitre pour Eye Catcher de l’Ourcq

Depuis quelques semaines, Eye Catcher de l’Ourcq a quitté sa propriétaire et cavalière de longue date, Audrey Poezevara. Passé sous la selle de la très jeune Camille Estrade, douze ans cette année, le champion de France des poneys de sept ans a effectué ses premiers parcours avec elle lors de la Tournée des As de Barbaste, fin février, concluant son week-end par un beau sans-faute en As Poney 2 (1,10m).  
Né dans l’Aisne, chez Romain Labarre, Eye Catcher, dont GRANDPRIX avait dressé le portrait, a été acquis à ses trois mois par Audrey Poezevara, cavalière amateure. Maintes fois récompensé en concours de race, le fils d’Aron N*SL, troisième des mâles Poney Français de Selle à un an, deuxième à deux ans et champion de France à trois ans s’est vite illustré sous la selle. D'abord jugé hors des cotes autorisées chez les poneys, mais finalement remesuré à sept ans, il a obtenu le titre de vice-champion de France du Cycle libre Première Année puis, à cinq ans, a été sacré coup sur coup champion de France du Cycle libre Deuxième Année avec sa propriétaire et champion de France E Élite sous la selle d’Élise Gueffier. Confié à la talentueuse Lou Morali pour disputer le championnat des sept ans en 2021, le sublime bai s’est offert un quatrième titre, dominant la compétition de bout en bout. Déjà, à l’époque, sa propriétaire avait déclaré ne pas vouloir vendre celui qu’elle désignait comme “le poney de [sa] vie”, resté dans la famille, tout en soulignant qu'elle prendrait le temps de lui trouver “le bon cavalier”.
Bonne nouvelle, ce jeune champion a croisé la route de Camille Estrade et de ses parents, gérants du centre équestre d’Aurin, lui permettant ainsi de continuer sa prometteuse carrière sous le drapeau tricolore. Cette dernière s’était déjà illustrée l’an dernier lors du championnat des As, au Mans, se classant quatrième aux rênes de Daho du Paradis en As Poney 1 (1,20m).
 Revivez le deuxième parcours du couple, le 20 février