Morgan Barbançon-Mestre : “Je suis super contente”

Morgan Barbançon-Mestre, seule représentante tricolore dans la finale de la Coupe du monde de Leipzig avec Sir Donnerhall II, a obtenu 71,936% de la part des juges. Voici la réaction de la Française, d’ores et déjà assurée d’être de la Reprise Libre en Musique samedi :  

“Je suis super contente, car du haut de ses seize ans, Gus (le surnom donné à Sir Donnerhall, ndlr) est frais, plus encore que lors de toutes les dernières finales auxquelles nous avons participé (en 2018 à Paris et en 2019 à Göteborg, ndlr). Il était tellement frais que j’ai presque dû monter sur le frein. Nous ne sommes pas partis sur les allongements comme nous le faisons parfois et j’ai encore Tokyo (aux Jeux olympiques, Sir Donnerhall avait galopé dans l’allongement au trot l’été dernier, ndlr) dans un coin de la tête donc j’ai fait attention. Le piaffer-passage s’est beaucoup amélioré.

Cette reprise est très difficile car les mouvements arrivent très vite, ce qui ne nous met pas du tout à notre avantage. Au début du Grand Prix traditionnel, il y a un allongement au galop, ce qui permet de mettre les chevaux un peu en avant. Dans ce Grand Prix court, on débute par un zigzag, qui leur demande d’être rassemblés. Il y a ensuite les changements de pied aux deux temps, une pirouette, les changements de pied aux temps, puis l’autre pirouette. Les chevaux sont tellement réunis qu’ils ne partent plus aussi bien en avant pour l’allongement final. Gus était en tout cas très en forme ! Pour ce qui est de la note, je suis un peu déçue mais le tirage au sort a voulu que je parte deuxième. Les quinze meilleurs sont repris pour la Libre, donc nous sommes toutefois sûrs d’être qualifiés”. 

 

Toutes les épreuves des finales des Coupes du monde Longines de saut d’obstacles et FEI de dressage, attelage et voltige sont retransmises en direct sur ClipMyHorse.tv.