Vendus aux enchères, les chevaux de l'élevage de Moens ont trouvé preneur

Après trente ans d’histoire, les chevaux de l’élevage de Moens ont trouvé preneur à la suite d'une vente aux enchères. Créé par Marc  Bayet, l'élevage situé à Marigny, près de Saint-Lô, a été repris à son décès par Camille Mercier. Cette vente représentait une cessation d’activité pour l’élevage qui n’avait pas de repreneur. Dans cet affixe fortement imprégné du célèbre étalon Papillon Rouge, on peut retenir des noms comme Béguin de Moens, Amazone de Moens, Étincelle de Moens… L’agence Nash Auction s’est chargée d’assurer la vente d’une trentaine de chevaux de l’élevage de Moens comprenant des poulinières, des yearlings et des jeunes chevaux de deux à quatre ans.  

Tous les chevaux ont trouvé preneur. Vingt-quatre sont restés en France, un est parti en Belgique, un autre en Irlande, un troisième en Suisse et le dernier pour le Royaume-Uni. Les connaisseurs français ne se sont pas trompés, en particulier Xavier Leredde qui a acquis Quetch de Moens, fille de Papillon Rouge! Le chiffre d’affaires s’établi à 205 500 euros pour une moyenne de 7 300 euros et un Top Price de 20 500 euros pour Lord de Moens, un an, fils de Mylord Carthago et de Quetch de Moens. Grâce à cette occasion, Nash Auction enregistre l’arrivée de nouveaux clients, ce qui permet de renforcer les services que l’agence apporte aux acteurs de la filière.