Pierre-Marie Friant : “J'ai joué, mais je n'ai pas perdu”

Voici la réaction du Français Pierre-Marie Friant, troisième ex-aequo avec Grégory Wathelet du Grand Prix du CSIO 5* de La Baule avec Urdy d’Estrée (SF, Bouffon du Mûrier x Pamphile) :  

“C’est magnifique! Je suis très heureux de ma troisième place, d’autant qu’Urdy avait eu des soucis de santé il y a quelque temps et j’ai pris beaucoup de temps pour le remettre en route! Nous sommes progressivement montés en puissance sur le circuit du Grand National. Aujourd’hui, mon cheval a répondu présent; il est formidable. Je n’ai aucun reproche à lui faire et je suis très content de lui. Pour la faute en deuxième manche sur l’avant-dernier, c’est très certainement de ma faute. À refaire, je le soignerai peut-être davantage, mais je n’aurais peut-être pas été aussi rapide… J’ai joué mais je n’ai pas perdu, car je suis déjà très honoré d’être troisième de ce Grand Prix!”