CCIO 4*-S Pratoni del Vivaro : une Coupe avant les Mondiaux

Après deux années blanches en raison de la pandémie de Covid-19, le CCIO 4*-S de Pratoni del Vivaro, en Italie, ouvre ce week-end le circuit FEI des Coupes des nations de concours complet. Ce site prestigieux, situé au sud-ouest de Rome, accueillera également cette année les championnats du monde de concours complet, qui se dérouleront du 12 au 15 septembre, puis ceux d’attelage à quatre chevaux, la semaine suivante. Au total, le circuit comporte neuf étapes dont huit en Europe et une au Canada. L’épreuve finale aura lieu à du 6 au 9 octobre à Boekelo, aux Pays-Bas. Ouvert à toutes les nations, la série fête son dixième anniversaire. Le classement final se fera par cumul des points obtenus par les équipes dans chaque compétition. Ces CCIO 4*, de formats courts ou longs, sont aussi ouverts aux individuels, les cavaliers pouvant gagner des points pour le classement mondial FEI.

Au total, cinquante-neuf cavaliers issus de treize nations et quatre continents, sont engagés, dont plusieurs de premier plan qui espèrent attirer l’œil des sélectionneurs tout en se familiarisant avec le site des Mondiaux. L’Australien Andrew Hoy, qui a remporté six médailles olympiques, dont le bronze individuel et l’argent par équipes l’été dernier à Tokyo, sera rejoint par un autre pilier australien, Bill Levett. Ingrid Klimke, cinq fois olympienne et double médaillée d’or, se joindra à quatre autres Allemands, dont Andreas Dibowski, médaillé d’or par équipes en 2008 à Hong Kong. La Suède, lauréate de la Coupe des nations en 2019, présente une solide équipe de cinq cavaliers dont Sara Algotsson Ostholt, médaillée d’argent aux JO de Londres en 2012. La France, elle aussi, présente une équipe impressionnante, composée de ses trois médaillés de bronze olympiques de Tokyo: Christopher Six, Nicolas Touzaint et Karim Laghouag. Quant à l’équipe néo-zélandaise, elle comprend les actuels numéros cinq et six mondiaux, Jonelle et Tim Price. Leur ancien coéquipier, Andrew Nicholson, qui s’est retiré de la compétition de haut niveau, mènera une équipe suisse composée notamment de Mélody Johner, dix-septième lors de ses premiers JO à Tokyo. Enfin, l’Italie, pays hôte, aligne seize cavaliers! Les Transalpin présentent un bon palmarès à domicile, ayant remporté la troisième et dernière étape du circuit FEI en 2020 à Montelibretti, ce qui leur avait permis de terminer deuxième place au classement général.

Le circuit se poursuivra du 26 au 29 mai à Houghton Hall, en Grande-Bretagne.