Janne Friederike Meyer-Zimmermann : “les Coupes des nations ont perdu de leur valeur”

Sélectionnée comme réserviste par Otto Becker pour les championnats du monde d’Herning, qui se tiendront du 6 au 14 août, l’Allemande Janne Friederike Meyer-Zimmermann a publié un message à ce sujet sur les réseaux sociaux. Auteure de deux doubles sans-faute en Coupe des nations cette saison -à Sopot et Aix-la-Chapelle- et deuxième du Grand Prix du CSIO 5* de Sopot aux rênes de Messi Van’t Ruytershof, l’amazone évoque sa surprise quant à l’annonce de sa nomination au poste de réserviste. Si la cavalière regrette que les performances en Coupe des nations soient moins valorisées qu’auparavant, elle aura cependant à cœur de soutenir au mieux ces coéquipiers au cours de l’échéance mondiale.     

“Herning nous voilà!  
Je suis tout de même un peu triste de la décision de ne sélectionner Messi et moi "que" réserviste. Il faut dire que cette année, l'Allemagne peut compter sur un grand réservoir de couples et que nous avons une excellente équipe avec de très bons cavaliers et chevaux pour les championnats du monde. Je félicite chacun d'eux pour leur sélection et je serai un bon soutien pour l'équipe en tant que cavalier remplaçante! Il y avait de nombreux autres cavaliers avec de très bonnes performances qui n'ont pas été retenus cette année et qui auraient certainement mérité de l'être.  Néanmoins, cette sélection confirme la triste évolution qui veut que les Coupes des nations et les championnats d'Allemagne aient perdu leur importance et leur valeur!  
Il n'y a pas d'explication au fait qu'un cheval qui a été le seul à faire deux doubles sans-faute dans des Coupes des nations 5* ne fasse pas partie de l'équipe.  
Bien sûr, chaque couple a justifié sa sélection par d'excellents résultats! Mais le fait que les Coupes des nations ne soient plus considérées comme quelque chose de spécial pose également des jalons pour l'avenir et justifie le fait que de nombreux cavaliers donnent, apparemment à juste titre, la priorité au Global Champions Tour ou à d'autres séries lucratives.  
Néanmoins, je suis très fière de Messi et de ma formidable équipe, de pouvoir à nouveau nous faire une place si vite au haut niveau après la naissance de Friedrich!”