CCI 5*-L Pau : Rosalind Canter prend les devants

Rosalind Canter a pris la tête du classement très provisoire du CCI 5*-L de Pau, cet après-midi en Béarn. Ce matin, la traditionnelle inspection initiale des chevaux a ouvert la première journée de compétition. Il ne seront plus que quarante-huit couples au départ puisque le cheval du Britannique Timothy Cheffings n’a pas été présenté et que l’Américaine Caroline Martin n’a pas souhaité représenter Islanwood Captain Jack, placé en garde-à-vue par les juges. Côté français, tous les chevaux ont été acceptés. Cet après-midi, les dix-sept premiers concurrents ont présenté leur reprise de dressage. Le podium provisoire n’est pas surprenant pour les observateurs avisés. La double championne du monde de 2018, Rosalind Canter et Rehy Royal Diamond en ont pris la tête avec une très jolie reprise sanctionnée de 27,5 points de pénalité. Son compatriote Tom McEwen, premier à s’élancer, la suit de près avec BraveHeart B, son premier cheval. La Néo-Zélandaise Jonelle Price, dauphine au classement mondiale de Tim Price, son époux, complète le trio de tête avec une jolie reprise de Grappa Nera malgré quelques fautes au galop.

Au pied du podium, on retrouve Gireg Le Coz et Aisprit de la Loge, avec 30,4 points. Une demi-déception pour ce couple qui s’attendait peut-être à une meilleure reprise après sa victoire dans le CCI 4*-S de Lignières-en-Berry, il y a un mois, où ils avaient signé une reprise pénalisée de 28,2 points. Le reste du clan tricolore n’a pas franchement brillé. En effet, Sébastien Cavaillon, Maxime Livio et Luc Château ont eu du mal à garder sereins Sarah d’Argouges (34,1), Carouzo Bois Marotin (35,1) et Viens du Mont (39,8) sur la grande carrière du domaine de Sers. Bien évidemment, rien n’est encore joué puisque trente et un autres couples présenteront leur reprise demain.

Le classement provisoire