Clooney va avoir droit à sa cérémonie d’adieux

Il a foulé les plus belles pistes du monde, mais il lui manquait un dernier au revoir. Clooney, qui détient l’un des palmarès les plus fournis de cette dernière décennie, fera ses adieux au CHI de Genève le dimanche 11 décembre prochain avant le Grand Prix Rolex. 

L’occasion pour le public suisse de dire un dernier au revoir au champion d’Europe en 2019 à Rotterdam, deuxième de la finale de la Coupe du monde à Göteborg la même année, vice-champion du monde la saison précédente à Tryon, et vainqueur notamment des Grands Prix de Genève, Zürich, Bâle et Lyon. 

Avec Martin Fuchs, ce fils de Cornet Obolensky propriété de Luigi Baleri, a foulé les plus belles pistes du monde, dont celles des Jeux olympiques à deux reprises : Rio de Janeiro en 2016 et Tokyo en 2021. En août 2021, à peine rentré de Tokyo, Clooney a été victime d’une chute au parc entraînant une fracture de l’épaule. S’il a pu être sauvé et qu’il coule aujourd’hui une retraite paisible en Normandie, sa carrière sportive s’est interrompue brutalement. 

À Palexpo, il a remporté en 2019 l’un de ses plus beaux succès en s’adjugeant le Rolex Grand Prix. Il manquait à cette carrière un dernier tour de piste, afin de pouvoir dire au revoir à ses nombreux fans. Naturellement, l’équipe Fuchs a souhaité le faire à Genève, dimanche 11 à 14h. 

“Clooney est le cheval de ma vie, un être extraordinaire. Il m’a tant donné et c’est avec lui que j’ai connu mes plus beaux succès. Son accident a été une terrible épreuve pour lui et pour toute mon équipe, mais face à cela aussi il a prouvé quelle force de caractère il a. Aujourd’hui, il va bien et il mérite de vivre une cérémonie à l’image de sa fabuleuse carrière et du génie qu’il est. Genève est apparu comme une évidence, car nous avons vécu ici l’un de nos plus beaux moments en remportant le Grand Prix Rolex. Je me réjouis énormément de ces adieux, qui s’annoncent forts en émotion, et durant lesquels je serai entouré du fabuleux public genevois, de ma famille, de mon Team et de mes amis”, a réagi Martin Fuchs.