Fin de carrière sportive pour Jenson van’t Meulenhof

À seulement treize ans, Jenson van’t Meulenhof voit sa carrière sportive se stopper pour entamer sa deuxième vie, celle de reproducteur. Le bai a en effet quitté les écuries de Niels Bruynseels pour rejoindre le haras Zangersheide, où il remplira désormais son rôle d’étalon. Fils de Vagabond de la Pomme et de la prolifique Narcotique de Muze IV (par Quidam de Revel), le bai avait été formé par Virginie Thonon puis le formateur de renom Kurt de Clerq. Il a ensuite réalisé presque tout son cursus international sous la selle de Niels Bruynseels, à l’exception de quelques mois à sept ans, lors desquels il a concouru avec Nick Vrins. 

Parmi ses plus hauts faits, Jenson van’t Meulenhof s’est placé quatrième du Grand Prix du Longines Global Champions Tour de Londres en 2019. La même année, il avait pris la cinquième place du disputé Prix de Nord-Rhénanie sur la mythique piste du CHIO d’Aix-la-Chapelle. 

“Jenson s’est blessé à Aix-la-Chapelle l’année dernière, ce qui a malheureusement mis fin à sa carrière sportive. Pour moi, c’est une perte sportive car j’ai obtenu de si bons résultats avec lui et j’avais envie de faire le tour du monde à ses côtés encore longtemps. Maintenant que sa carrière est arrivée à son terme, il est temps de répondre à la grande demande des éleveurs et de lui faire vivre un nouveau chapitre en tant qu’étalon reproducteur. J’ai toujours eu beaucoup de demande pour Jenson mais je n’ai jamais voulu combiner le sport avec l’élevage. En tant que jeune étalon, il a sailli pendant un court moment en frais, puis plus du tout. Ses premières générations montrent toute la qualité qu’il transmet. Ses fils et filles sautent maintenant eux-mêmes jusqu’à 1,50m. J’ai moi-même monté certains de ses descendants et ce sont tous des chevaux faciles à monter avec un bon modèle, beaucoup de cadre, une énorme amplitude et le caractère exceptionnel de leur père”, a commenté Niels Bruynseels. 

Assurant la direction du haras Zangersheide créé par son père Léon, disparu en 2015, Judy-Ann Melchior s’est bien sûr ravie de cette addition au catalogue du Z. “Nous connaissons bien sûr Jenson comme athlète avec Niels, mais nous avons aussi vu récemment des produits particulièrement bons comme No-Comment de Septon (par Couleur Rubin) et Inoui du Seigneur (par Aganix du Seigneur Z). Notre étalon reproducteur prometteur Rob Roy vd Bisschop Z est également issu d’une mère par Jenson van’t Meulenhof. Pour un étalon reproducteur, le fait qu’il soit issu d’une bonne lignée maternelle est une énorme valeur ajoutée et c’est le cas de Jenson. Il est un petit-fils de Qerly Chin et donc directement lié à des dizaines de chevaux emblématiques tels que Derly Chin de Muze, Killer Queen VDM, Diablesse de Muze, Walloon de Muze, Mom’s Toupie de la Roque… Pouvoir offrir un étalon qui a concouru au plus haut niveau dans ce sport, qui a une descendance au plus haut niveau et qui est issu d’une telle lignée est un rêve pour un propriétaire d’étalon !”, a déclaré la Belge.

Ci-dessous, Jenson van’t Meulenhof dans une épreuve à 1,50m au CSI 5* de Grimaud en mai 2021.