Marshall-Bell fait sa première sortie avec sa nouvelle cavalière

Comme l’ont relaté nos confrères allemands de St. GEORG, le bouillonnant Marshall-Bell, qui avait pris part à la victoire historique de l’équipe danoise lors des championnats du monde cet été sous la selle de Daniel Bachmann Andersen, a disputé sa première épreuve sous la selle de sa nouvelle cavalière, Nicola Ahorner. L’Israélienne, d’origine autrichienne et établie dans ce pays, a en effet remporté hier avec l’alezan une Inter II lors du concours national de Weikersdorf, où tous les deux ont obtenu une moyenne de 72,412 %.

En 2020, avec Daniel Bachmann Andersen, le fils de Don Romantic avait terminé septième de la finale du Pris Louisdor, un circuit allemand réservé aux jeunes chevaux de huit ans à dix ans destinés à évoluer au plus haut niveau en dressage dont l’ultime confrontation est disputée sous la forme d’un Grand Prix. Marshall-Bell avait ensuite été la révélation des championnats d’Europe de Hagen l’année suivante, où il avait terminé huitième du Grand Prix, prenant ainsi part à la médaille de bronze du Danemark, et septième de la Libre, avant d’être vendu à Nicola Ahorner en mai  2022. La jeune cavalière de vingt-deux ans avait cependant décidé en juin de laisser l’alezan à Daniel Bachmann Andersen en vue des championnats du monde de Herning, pour lesquels le Danemark semblait favori. N’ayant qu’un seul concours pour se préparer à cette échéance, le cavalier et son complice de dix ans s’étaient alors rendus au CDIO 5* d’Aix-la-Chapelle, où ils avaient terminé troisièmes du Grand Prix Libre, avant de terminer leur carrière commune en apothéose, chez eux à Herning, en remportant l’or mondial par équipes et concluant le Spécial et la Libre au huitième rang. Le longiligne Danois continue toutefois d'entraîner son ancien complice avec sa nouvelle cavalière.