CSI 3* Valence : dernier rendez-vous de l’Hubside Jumping

En 2022, l’Hubside Jumping, série de concours internationaux de saut d’obstacles lancée en 2019 par l’entrepreneur et cavalier français Sadri Fegaier, a proposé quinze semaines de compétition à Grimaud, dans le Var, et au haras des Grillons, à Ratières, non loin de Valence. C’est là, dans la Drôme des collines, que les fidèles de l’Hubside Jumping se retrouvent ce week-end, pour la dernière fois de l’année, a` l’occasion des CSI 1, 2 et 3*, dont les épreuves sont dessinées par le chef de piste italien Stefano Morriale.

L’importante délégation française est menée par Julien Épaillard, actuel troisième meilleur cavalier au monde et récent vainqueur des Grands Prix Coupe du monde Longines de Lyon et Madrid, parmi tant d’autres épreuves cette année. Dans le CSI 3*, il montera Bazooka Semilly et Chana de Valème, âgés respectivement de dix et onze ans et qui se sont récemment illustrées au CSI 3* d’Oliva. La France comptera aussi sur l’olympien Nicolas Delmotte, le très en forme Marc Dilasser, les Rhônalpins Mégane Moissonnier, Olivier Perreau, Sadri Fegaier et Julien Gonin, le champion olympique Philippe Rozier, Philippe Léoni, troisième du dernier championnat Pro Élite ou encore la jeune Jeanne Sadran.  Face a` ce solide clan français, la principale concurrence viendra une fois de plus de Belgique, avec de sérieux prétendants a` un double´ après la victoire la semaine dernière de Niels Bruynseels. Sont notamment attendus Wilm Vermeir, deuxième du Grand Prix CSI 3* de dimanche dernier, Koen Vereecke, vainqueur à Ratières du dernier Grand Prix de la saison 2021, ou encore Constant van Paesschen, vainqueur d’un Grand Prix CSI 3* estival au haras des Grillons. À suivre également le Colombien Rene´ Lopez Lizarazo, les Italiens Lorenzo de Luca et Giulia Martinengo Marquet, ainsi que le Néerlandais Kevin Jochems. Le Grand Prix dominical du CSI 3* est doté de 100.000 euros. 

L’entrée libre et gratuite.

Les résultats

Toutes les épreuves de l’Hubside Jumping sont retransmises en direct sur GRANDPRIX.tv