Big Star rejoint EuroHorse, la station de monte d’Axel Verlooy

Écurie de compétition et de commerce mais aussi station de monte, la structure belge EuroHorse, dirigée par Axel Verlooy, accueillera le grand champion Big Star pour la saison de reproduction 2023. Il y sera proposé en semence fraîche.

Le fils de Quick Star et d’une mère par Nimmerdor, né What A Quickstar R chez Cees Klaver aux Pays-Bas et logiquement inscrit au stud-book KWPN, est désormais âgé de dix-neuf ans. Grand acteur de l’or olympique par équipes remporté par la Grande-Bretagne à domicile en 2012, puis champion olympique en individuel à Rio en 2016, le puissant étalon a également remporté six Grands Prix internationaux à 1,60m au cours de sa carrière, dont trois estampillés du label 5*, à commencer par la mythique épreuve majeure du CHIO d’Aix-la-Chapelle en 2013. Après avoir terminé deuxième de sa toute dernière compétition internationale, à Toronto en novembre 2016, il avait fait ses adieux à la compétition à Windsor, dans les jardins de feu Sa Majesté la Reine Elizabeth II, en même temps que son cavalier, Nick Skelton. Si son meilleur produit actuel, Big Star Jr K (Z, mère par Polydor), un frère utérin de Taloubet Z vainqueur de plusieurs épreuves internationales à 1,50m sous la selle de Michael Greeve, est né en 2009, c’est donc depuis 2017 que Big Star se consacre à la reproduction.

En France, celui qui avait honoré le salon des étalons de Saint-Lô de sa présence en février 2018 a sailli une cinquantaine de juments en 2017 et 2018, puis une quarantaine en 2019, une vingtaine en 2020, et seulement six l’an passé et trois cette année, selon les données provisoires de l’IFCE. Parmi ses produits nés dans l’Hexagone, les mieux indicées sont les juments Fivestar (SF, mère par Darco) et Girlstar des Baleines (SF, mère par Heartbreaker), nées en 2015 et 2016 et respectivement titulaires d’un ISO de 134 et de 131. D’autres se ont également distingués en compétitions d’élevage, comme Gus Star d’Esclain (SF, mère par Conrad), sixième du championnat des étalons Selle Français de deux ans en 2018.