CDI 3* Kronenberg : Marlies van Baalen s’impose, Gio troisième

Deux couples au départ de leur premier Grand Prix international et une paire plus qu’aguerrie à très haut niveau: telle est la composition du podium du Grand Prix disputé hier au CDI 3* de Kronenberg. Réunissant pas moins de quarante engagés, l’épreuve, qui a de ce fait terminé après 22h00, a en effet vu Marlies van Baalen et Habibi VDB (KWPN, Blue Hors Don Schufro x Johnson TN) s’imposer. Pour sa première sortie internationale, et donc son premier Grand Prix présenté lors d’une compétition régie par la FEI, le couple est sorti de piste avec une moyenne de 73,956 %, la présidente du jury, Susanne Baarup, lui attribuant même 75,978 % des points. La Néerlandaise et son hongre de dix ans ont obtenu leurs meilleures notes dans l’appuyer au trot à gauche, évalué à huit par l’ensemble des juges, mais aussi pour le second trot allongé, les changements de pied aux deux temps, le galop allongé et l’arrêt final, qui ont tous récolté une moyenne de 7,9. 

Ils ont ainsi réussi à prendre le meilleur sur le duo plus qu’expérimenté formé par Patrik Kittel et Delaunay OLD (Old, Dr. Doolittle x Feinbrand), qui avaient notamment participé à la médaille de bronze par équipes obtenue par la Suède à domicile lors des Européens de Göteborg en 2017. Tous deux sont sortis de piste avec un score de 73,761 %, qui leur a tout juste permis de devancer un autre duo en devenir: Annabella Pidgley et Gio (KWPN, Apache x Tango). Double médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Tokyo puis aux championnats d’Europe de Hagen l’an passé, où il avait également agrémenté son palmarès de l’argent par équipes sous la selle de Charlotte Dujardin, le petit alezan faisait en effet ses débuts internationaux avec sa nouvelle et jeune cavalière de dix-huit ans hier. Pour le quatrième Grand Prix de la carrière de l’amazone, qui en a disputé pas moins de trois autres lors de concours nationaux avec le fils d’Apache depuis le 19 octobre, une note globale de 73,630 % lui a été accordée par les juges. Si le couple a notamment commis une faute importante dans le changement de pied suivant le galop allongé, et que l’inexpérience d’Annabella Pidgley à ce niveau était assez visible, tous deux ont tout de même présenté deux bons appuyers au trot ainsi qu'un bon arrêt final.

Quatre Français étaient également au départ de ce Grand Prix, et deux d’entre eux ont terminé dans le Top dix. Morgan Barbançon Mestre a placé Habana Libre A (KWPN, Zizi Top x United Top) au septième rang, obtenant une moyenne de 71,196 %, tandis que Corentin Pottier et Gotilas du Feuillard (KWPN, Totilas x Ferro) ont conclu l’épreuve dixièmes avec 70 % tout pile. L’autre cavalière des écuries Pamfou Dressage, Camille Judet Chéret, s’est quant à elle octroyé la quatorzième position aux rênes de son fidèle Scoop du Bois Luric (SF, Earl x Thurin), noté à 69,022 %. Pour Isabelle Pinto, la soirée a été plus difficile, avec notamment une défense importante de La Gesse Hot Chocolat vd Kwaplas (BWP, Sir Donnerhall I x Ferro) dans le piaffer final, qui n’a pas permis au couple d’obtenir une meilleure note que 62,022 %, synonyme de trente-quatrième place.

Résultats complets
Toutes les épreuves des CDI de Kronenberg sont diffusées sur ClipMyHorse.tv. Aujourd’hui, le Grand Prix Spécial aura lieu à 16h15 et la Libre à 19h15