Explosion W de retour en février ?

Dans une interview accordée à nos confrères britanniques de Horse & Hound, le double champion olympique Ben Maher s’est confié sur son programme à venir et a, d’après eux, laissé entendre qu’Explosion W, qui lui avait permis d’atteindre le Graal en individuel à Tokyo, pourrait faire son retour à la compétition en février.

Extrêmement performant sur le circuit du Longines Global Champions Tour lors de sa toute première saison sous la selle du champion britannique, alors qu’il n’avait que neuf ans, le fils de Chacco-Blue totalise pour l’heure, à treize ans, pas moins de neuf victoires en Grands Prix CSI 5* et trois médailles en grands championnats. Cette année, sa saison a cependant été loin d’être aussi brillante que les précédentes. Après avoir terminé son année 2021 par le Grand Prix de Genève, où il avait commis deux fautes le 12 décembre, soit le surlendemain de sa victoire dans la vingtième finale du Top dix Rolex IJRC, l’alezan n’a en effet repris la compétition qu’en juin, lors du CSI 3* de Geesteren, où il a écopé de pas moins de douze points dans le Grand Prix. La semaine suivante, il a par contre retrouvé son niveau de performances lors du CSI 5* de Stockholm, terminant quatrième du Grand Prix après un double sans-faute. Finalement, sa saison s’est arrêtée dès le début du mois de juillet après avoir conclu l’épreuve majeure du mythique CHIO 5* d’Aix-la-Chapelle au dixième rang avec quatre points en seconde manche. “Il a été bon là-bas, mais j’ai senti qu’il n’était physiquement pas au niveau où il peut être, sans que cela soit pour autant lié directement à un souci de santé”, a expliqué Ben Maher à Horse & Hound. “Nous avons décidé de prendre un peu de recul avec lui et il s’est avéré qu’il avait quelques contusions, donc nous avons voulu lui donner du temps. […] La décision de ne pas l’emmener aux championnats du monde était plutôt une décision d’homme de cheval, car j’aurais pu le monter là-bas. Ce choix de dernière minute a fait augmenter le stress et la pression mais avec Faltic (la monture qu’il a finalement choisie pour se rendre à Herning et avec laquelle il a finalement terminé quatrième, ndlr), nous avons presque atteint le podium et [la Grande-Bretagne s’est qualifiée] pour les Jeux olympiques, ce qui était le principal.”

Concernant le futur programme d’Explosion W, le double champion olympique a expliqué que le hongre “avait arrêté de sauter un peu plus longtemps que prévu, car [il a] décidé de ne pas lui faire reprendre la compétition à Genève et Londres (deux concours indoors majeurs organisés au mois de décembre, ndlr).” “Il a donc eu un peu de temps supplémentaire, mais il s’est envolé pour la Floride, où nous allons le faire progressivement monter en condition dans le but de viser des objectifs bien spécifiques avec lui l’an prochain”, explique-t-il.