Cicero Z van Paemel prend sa retraite complète

La retraite complète de l’étalon Cicero Z van Paemel a été annoncée il y a deux jours sur les pages Facebook et Instagram dédiées à l’étalon. Le puissant et imposant fils de Carthago, né en 2000, a concouru jusqu’à haut niveau sous la selle de Dirk Demeersman, terminant notamment septième de l’étape de la Coupe du monde de Malines en 2009 ou encore sixième du Grand Prix CSI 4* à 1,60m d’Anvers en 2012, et s’illustrant surtout en épreuves à 1,45m et 1,50m. 

“Après sa blessure, qui a mis fin à sa carrière sportive en 2013, Cicero a été accueilli à bras ouverts au haras Zangersheide, où il a été à la disposition des éleveurs depuis la fin de la saison de monte 2014”, peut-on lire sur les posts publiés sur Facebook et Instragram. Horsetelex recense pas moins de trente-sept produits de l’étalon ayant disputé à au moins une reprise une épreuve à 1,60m. Parmi ses descendants les plus performants, l’on peut citer Gautcho Da Quinta (BWP, Upsilon van de Heffinck), quatrième des Grands Prix CSIO 5* de Gijón et Saint-Gall avec Catherine van Roosbroeck ou encore Fenia van Klapscheut (BWP, mère par Ahorn Z), très performante en épreuves à 1,45m et 1,50m et également quatrième du Grand Prix CSI 4* à 1,60m de Salzbourg en 2018.  En France, Cicero Z van Paemel compte quatre cent vingt-six produits enregistrés dans la base de données du SIRE, le mieux indicé étant Jewel de Kwakenbeek (ISO 169, BWP, mère par Quidam de Revel), ancien complice de Max Thirouin.

“Même s’il est toujours en grande forme mentalement et même physiquement, sa jambe blessée l’embête de plus en plus”, explique le communiqué publié avant-hier. “De par notre amour inconditionnel et avec le plus grand respect pour notre cher Cicero, il a donc été décidé de ne plus le distribuer en semence fraîche. [...] Nous ferons tout notre possible pour lui permettre de profiter de sa retraite bien méritée dans les années à venir.”

L’étalon restera disponible en semence congelée auprès du haras Zangersheide.