CSI 5*-W Malines: Simon Delestre maître du jeu

Hier soir, la première journée du CSI 5*-W de Malines s’est conclue sur une victoire de Simon Delestre et Iniesta V (KWPN, Zambesi Tn x No Limit) dans la deuxième et dernière épreuve de la journée, dont le coup d’envoi était prévu à 22h00.

Celle-ci s’est déroulée selon le format très particulier d’un “Masters.” Ce type de compétition comporte un tour initial relativement court - il comptait six obstacles dont un double à Malines - d’une hauteur maximale de 1,50m, puis quatre barrages au maximum. Lors de chacun d’entre eux, chaque cavalier qualifié choisi lors de son entrée en piste un obstacle à réhausser d’un trou, et la moindre faute est éliminatoire, sauf lors du dernier tour où le classement est établi comme lors d’une finale au chronomètre classique. Par ailleurs, si faute il y a, l’obstacle que le concurrent avait demandé à remonter reprend sa hauteur précédente, et une difficulté ne peut-être surélevée à deux reprises lors du même barrage que si tous les autres éléments du tracé l’ont également été…

Un barème qui n’est donc ni des plus classiques, ni des plus simples à comprendre, mais il a pour but de faire monter l’ambiance dans les tribunes. Hier soir, ce sont les cinq meilleurs cavaliers belges au classement mondial ainsi que les cinq meilleurs étrangers présents, à raison d’un concurrent maximum par pays, que le public a pu applaudir. In fine, l’actuel huitième meilleur cavalier au monde, Simon Delestre, s'est imposé en concluant son tout dernier passage sans pénalité en 28”55 aux rênes de son Iniesta, qui à neuf ans, avait déjà remporté une épreuve internationale à 1,45m et une à 1,50m cette année. Aux côtés de son puissant Bingo du Parc (SF, Mylord Carthago x Diamant de Semilly), Harrie Smolders a dû se contenter du deuxième rang de la compétition, terminant son dernier tour en 29”04. Le podium a été complété par Daniel Deusser et Kiana van het Herdershof (BWP, Toulon x Lys de Darmen), qui ont arrêté le chronomètre en 29”22, alors que le dernier sans-faute du quatrième barrage a été à mettre au crédit de Bryan Balsiger avec Chelsea (Z, Chellano Alpha Z x Cicero Z van Paemel).

“Iniesta n'a que neuf ans mais c'est une vraie bête de compétition, a déclaré Simon Delestre après sa victoire. C’est sûr qu’il sera de nouveau totalement frais demain.” Stratégiquement, le Lorrain n'avait pas la meilleure position de départ: “j'étais le dernier à entrer en piste lors de presque chaque tour, donc je n’avais pas le choix quant aux obstacles que je faisais surélever. Lors du dernier barrage, par contre, où le chronomètre jouait un grand rôle, c’était bien sûr un grand avantage de partir en dernier. Je savais ce que je devais faire pour gagner.”  

Résultats complets
Toutes les épreuves du CHI-W de Malines sont à voir ou à revoir sur ClipMyHorse.tv