CSI 3* Thermal : Grégory Wathelet a bien fait de traverser l’Atlantique

Associé à Clarity, fils de Clamiro avec une mère par Ephebe For Ever, Grégory Wathelet s’est imposé hier après-midi à l’issue du barrage dans le Grand Prix à 1,55 m du CSI 3* de Thermal, aux États-Unis. Déjà auteur de quatre victoires la semaine dernière ainsi que d’une troisième place dans le Grand Prix, le Belge a bouclé de belle manière un nouveau week-end ponctué de succès. Déjà le meilleur la veille dans le petit Grand Prix sur son produit maison Argentina de la Marchette (SCSL, Acajou de la Marchette x Del Piero PB), le Belge a enfoncé le clou dans le rendez-vous phare du Grand Prix 3*.

Parmi les quatre couples qui se sont élancés lors du barrage, seuls deux ont terminé l’épreuve sans pénalité. Avec un chronomètre de 39”47, soit près de trois secondes d’avance sur sa concurrente canadienne Ali Ramsay, en selle sur Bonita VH Keizershof Z (Z, Bustique x For Pleasure), le Belge a su saisir sa chance une nouvelle fois. “J'étais le dernier, une place avantageuse, donc j'ai pu voir [les autres partir] et je savais ce que je devais faire”, a expliqué Grégory Wathelet à propos de sa stratégie. “Je n'ai pas couru beaucoup de barrages avec ce cheval, c'est assez nouveau pour moi et il n’est pas encore le plus rapide”, a-t-il ajouté à propos de Clarity, d’ordinaire monté par son élève norvégienne Marie Valdar Longem. De retour sous la selle de Grégory Wathelet depuis octobre, le gris avait déjà réalisé une très bonne Coupe du monde à Oslo en se plaçant huitième. “Il avait réussi de belles choses au début de l’hiver en Europe et se comporte très bien ici aussi. Il est plutôt très régulier, sûr, et parvient à sauter des Grands Prix assez facilement. Je suis très heureux de son comportement et j’espère que les résultats vont continuer en ce sens”, a aussi ajouté le vainqueur du jour.

Également engagé avec Argentina de la Marchette dans cette épreuve, Grégory Wathelet a concédé trois fautes. “Mon sentiment était meilleur que la semaine passée mais je n’ai pas bien monté. Lorsque quelque chose ne se passe pas bien avec elle, elle peut ensuite commettre plusieurs fautes car elle devient nerveuse. C'est entièrement à cause de moi”, a aussi ajouté le champion d’Europe par équipes de 2019.  

Le podium a été complété par l’Irlandais Lorcan Gallagher accompagné de Copycat (Westf, Comme Il Faut x Wogenbrecher).

Les résultats