DANS LE RÉTRO: “Tout obstacle est franchissable !”, Mihai Simion

Fondateur de Jumping MM Obstacles, Mihai Simion est devenu l’un des concepteurs et fabricants d’obstacles parmi les plus reconnus et respectés de la planète équestre. Mais, pour en arriver là, cet ancien cavalier roumain a dû franchir plusieurs obstacles, dont il s’est toujours servi pour mieux comprendre le monde qui l’entoure, se remettre en cause et, surtout, avancer.



“Lorsque j’étais enfant, en Roumanie, mes parents avaient très peu de moyens financiers et j’ai dû me battre plus que d’autres pour devenir cavalier et vivre pleinement ma passion”, raconte Mihai Simion. “Je ne pouvais que difficilement avoir du matériel de qualité et j’apprenais à faire avec les moyens du bord. De même, je ne compte pas le nombre de fois où j’ai dû parcourir à pied, dans le froid, les onze kilomètres qui séparaient mon domicile du club où je montais. Ainsi, je me suis construit à partir de mes différences.”

De cette singularité, Mihai Simion n’a cessé de se nourrir. “Lorsque je suis devenu professionnel, j’ai dû quitter ma famille pour concourir à l’étranger, ce qui n’était pas toujours facile. Cependant, cette possibilité qui m’était donnée de voyager s’est révélée être une vraie chance. Cette expérience m’a ouvert l’esprit, permis de côtoyer d’autres cultures et, finalement, d’acquérir de la confiance en moi.”



Affronter l’obstacle... ou le contourner!

Les premiers pas d’entrepreneur de Mihai Simion n’ont pas non plus été aisés. “Lorsque j’ai créé mon entreprise, j’ai souhaité confier la fabrication de mes obstacles à des compatriotes roumains. Cependant, j’ai rapidement été confronté à une culture du travail qui s’avérait incompatible avec ma conception de l’entrepreneuriat. À regret, j’ai dû repartir de zéro et construire mes premiers obstacles par mes propres moyens, dans mon garage. Là encore, j’ai su tirer parti de cette difficulté, qui aurait pu être fatale à mes projets, pour me remettre en cause, repartir sur de nouvelles bases et finalement atteindre mes objectifs. Tout obstacle est franchissable et représente une occasion d’apprendre !”

Aujourd’hui, alors que le succès est au rendez-vous et que les défis à relever sont chaque fois plus enthousiasmants, le dirigeant de Jumping MM Obstacles, choisi pour enrichir le parc de nombreux événements, dont les Jeux équestres mondiaux de Normandie en 2014, la finale de la Coupe du monde Longines de Paris en 2018 ou encore les championnats d’Europe Jeunes Longines – organisés par GRANDPRIX Event à Fontainebleau en 2018 – continue à progresser en tirant les leçons de chaque entrave rencontrée sur sa route. “De mon expérience, j’ai retenu qu’il ne faut pas se laisser abattre par un coup dur, car il y a toujours une solution, que l’on affronte directement l’obstacle ou qu’on le contourne. Si j’ai appris seul, j’ai aussi compris que je pouvais m’appuyer sur les autres, dont le regard est souvent bienveillant. Avec le temps, j’ai eu le bonheur de pouvoir constituer une équipe compétente avec laquelle je travaille en toute confiance et avec la plus grande franchise. Ensemble, nous avons appris à franchir les obstacles, solidairement et dans la transparence. Et nous continuerons à le faire demain.”


Cet article d'archive est paru dans le magazine GRANDPRIX Hors-série n°18, en juillet 2018.

Envie de suivre toute l’actualité du monde équestre et de recevoir votre magazine chez vous tous les mois ? Retrouvez toutes nos offres abonnement à partir de 5,90€/mois sans engagement sur notre site http://abo.grandprix.info !