La vente Élite Fences lancée sur de bons rails

Malgré les contraintes sanitaires, qui ont été bien comprises et respectées, on sentait le plaisir des retrouvailles au sein de la grande famille des ventes Fences, hier soir à Bois-le-Roi. À l’occasion de la première session d’adjudication Élite, Hadès de Mars a obtenu le meilleur prix, avec une dernière enchère à 100.000 euros émise par le Colombien René López, pour le compte du haras des Grillons.



Lobke de Vinck

© PSV Morel

Hier, dans le manège de l’espace Marcel Rozier, à Bois-le-Roi, la première soirée de la vente Élite Fences s’est véritablement animée avec l’entrée sur le ring d’Hadès de Mars, un mâle Selle Français de trois ans par Cornet Obolensky (ex-Windows van het Costersveld) et Berberis de Mars par Lamm de Fétan et Tilda Mars par Jarnac et l’extraordinaire Qerly Chin (BWP, Chin Chin x Pachat II), l’une des meilleures poulinières de l’histoire de l’élevage (lire ici et ici). La démonstration de force de ce bai de trois ans mêlant les courants de sang des deux meilleurs étalons de la décennie du haras des M, Lamm de Fétan et Jarnac, tous deux montés successivement par Marc Dilasser, Reynald Angot et Timothée Anciaume, a été récompensée par une enchère décisive de René Lopez à 100 000 euros, pour le compte du haras des Grillons, au terme d’une longue bataille entre quatre acheteurs déterminés.

Il a fallu attendre les environs de minuit pour assister à la deuxième affaire de la soirée. La ravissante Lobke de Vinck, fille sBs d’Untouchable 27 et d’une mère Ugano Sitte, provenant du même élevage, mais pas de la même souche que H&M All in de Vinck, le crack olympique du Suédois Peder Fredricson, a enchanté la salle par sa présence, sa locomotion et sa superbe technique. Elle restera en France, et plus précisément en Normandie, grâce à l’enchère à 58 000 euros de la Suissesse Émilie Paillot. Le public a également vibré pour Heidi des Forêts, une alezane Selle Français par Number One d’Iso et Rhyme de Riverland par Dollar du Mûrier, cédée 46.000 euros, ou encore pour Hope de Siju, un mâle SF par Nervoso et Bugatti Bourgeoise par Quartz du Chanu, adjugé 42.000 euros.

Sur les trente lots présentés, vingt-six ont trouvé preneur dont trois par Internet et plusieurs au téléphone. Avec un total de 798.000 euros d’adjudication, cette première soirée s’inscrit dans la continuité des soirées du jeudi de ces cinq dernières années. À cette occasion, les administrateurs de l’agence, désormais présidée par Benjamin Ghelfi, ont rendu hommage à Éric Nègre, leur ancien associé et ami, disparu le 2 octobre 2019, à l’issue d’un long combat contre sa maladie. “Son humanité généreuse et sa profonde spiritualité continuent de nous inspirer et de nous animer”, ont-ils déclaré. À noter que Sébastien Tence, qui a classé les deux juments achetées par Guy Belooussoff aux Ventes Fences 2019 dans les vingt premières du championnat des quatre ans de la Grande Semaine de l’élevage de Fontainebleau, s’est vu remettre la selle Meyer promise au meilleur cavalier de jeunes chevaux Fences de l’année. Rendez-vous ce soir à 19h30 avec d’excellents sauteurs ainsi que des foals aux origines extraordinaires.