Mark Todd, le seigneur des anneaux

Avec deux sacres individuels à Los Angeles et Séoul, sur son légendaire Charisma, et trois médailles de bronze par équipes avec la Nouvelle-Zélande, Mark Todd a bâti sa légende aux Jeux olympiques. Et malgré ses soixante ans, ce n’est peut-être pas encore fini.



Ce n’était pas vraiment un coup de foudre. Du moins au premier regard. Lorsqu’il s’est rendu en Nouvelle-Zélande, en 1983, pour y rencontrer Charisma (NZ, Tira Mink, Ps x Kiritea), Mark Todd s’est d’abord montré perplexe : “La toute première fois que je l’ai vu, j’ai pensé qu’il était trop petit pour moi (il faut dire qu’il ne toisait qu’1,60m!, ndlr). En plus, comme c’était l’hiver là-bas, il était gros et poilu!” Le longiligne Néo-Zélandais d’1,90m s’est tout de même décidé à monter en selle, au cas où. Et le charme a opéré. “J’ai tout de suite senti qu&rsquo...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Essayez pour 1€ sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe