Ingrid Klimke en route vers un triplé, Maxime Livio se régale, et la France troisième au provisoire à Avenches

La seconde journée dédiée au dressage a tenu toutes ses promesses aux championnats d’Europe de concours complet d’Avenches, en Suisse. L’Allemande Ingrid Klimke et son SAP Hale Bob, doubles champions d’Europe en titre, ont pris la tête des opérations, devant Rosalind Canter et Allstar B, champions du monde en titre, qui ont confirmé le leadership des Britanniques. Grâce à la bonne reprise de Stanislas de Zuchowicz et Covadys de Triaval et petit chef d’œuvre de Maxime Livio et Api du Libaire, la France occupe la troisième place provisoire avant le cross de demain.



article-block1

Stanislas de Zuchowicz et Covadys de Triaval.

© PSV Morel/FFE

La seconde session de dressage des championnats d’Europe de concours complet d’Avenches a légèrement rebattu les cartes des classements provisoires par équipes et individuel. En effet, de sérieux concurrents étaient annoncés aujourd’hui, à l’instar du couple sacré champion d’Europe en 2017 et 2019, formé par Ingrid Klimke et SAP Hale Bob. Et comme on s’y attendait, la multiple médaillée allemande, absente aux Jeux olympiques de Tokyo en raison d’une chute survenue au printemps, a donné le ton en Suisse. Avec une moyenne de 79,84%, elle a pris la tête du classement provisoire, talonnée de près par le couple réserviste à Tokyo mais néanmoins champion du monde en titre, formé par la Britannique Rosalind Canter et Allstar B, deuxièmes avec 79,37%. En tête hier avec 79,13%, Nicola Wilson, autre Britannique, et JL Dublin ont fini troisième à l’issue de ce test de dressage.

Côté Français, Maxime Livio et Api du Libaire, propriété de la SDF Api Club, ont présenté leur meilleure reprise en compétition, et l’une des meilleures de l’histoire du complet tricolore. Concluant avec 78,73%, le cavalier du Maine-et-Loire s’est propulsé à la quatrième place au provisoire. Stanislas de Zuchowicz et Covadys de Triaval, propriété des écuries Zuchowicz, ont obtenu une bonne moyenne de 69,21%. Deuxième hier, la France pointe aujourd’hui à la troisièmes place du classement provisoire par équipes, comptabilisant 77,3 points. Les Bleus de Thierry Touzaint pointent à 7,6 points de l’Allemagne, deuxième avec 69,7 points, et à 12,5 points de la Grande-Bretagne, en tête avec 64,8 points.

article-block2

Maxime Livio et Api du Libaire.

© Richard Juilliart/FEI



“Je suis confiant et l’équipe va se battre pour obtenir un bon classement”, Maxime Livio

Au classement individuel, Maxime Livio et Api du Libaire sont quatrièmes à 1,1 point d’Ingrid Klimke et Hale Bob. Gwendolen Fer et Romantic Love sont quatorzièmes à seulement 6,3 points de la tête. Jean-Lou Bigot et Utrillo du Halage sont vingt-sixièmes. Stanislas de Zuchowicz et Covadys de Triaval figurent à la trente-troisième place. Enfin, Luc Château et Troubadour Camphoux, sélectionnés en individuels sont cinquante-sixièmes.

Demain, le cross se déroulera à partir de 11h. Au programme, un parcours de trente et un obstacles, comprenant des combinaisons pour certains, soit au total une quarantaine d’efforts de saut à fournir sur une distance d’environ six kilomètres. Dessiné par Mike Etherington-Smith, chef de piste notamment des Jeux olympiques de 2000 à Sydney et 2008 à Hong Kong, le parcours s’annonce sinueux et technique, assez semblable à ceux que l’on trouve régulièrement en France, le Britannique étant connu pour privilégier la réflexion et la stratégie des cavaliers à l’épaisseur des obstacles.

“Je me réjouis de ce cross. C’est sûr, il est très exigeant et il faudra avoir un bon rythme pour être bien classé!”, a déclaré Ingrid Klimke. Rosalind Canter n’a pas dit autre chose: “Le parcours tourne beaucoup, c’est un vrai défi pour nous cavaliers. À nous de bien nous préparer!” Maxime Livio, comme tous les cavaliers, a reconnu le tracé plusieurs fois. “Nous devons connaître ce genre de parcours quasiment par cœur, car nous ne devons pas perdre de temps à réfléchir où passer. Mais je suis confiant et l’équipe va se battre pour obtenir un bon classement.” Alea jacta est, comme disaient les Romains, qui peuplaient déjà cette charmante petite cité romande.

Le classement individuel en direct
Le classement par équipes en direct