À Kronenberg, les États-Unis dominent chez les Juniors tandis que les Jeunes Cavaliers allemands supplantent les Bleuets

Les premières finales du circuit des Coupes des nations Jeunes se sont jouées aujourd’hui, à Kronenberg, aux Pays-Bas. Les Juniors américains, qui ont ouvert la marche à leurs aînés, ont triomphé devant l’Espagne et la Belgique. Chez les Jeunes Cavaliers, les Bleuets ne sont pas passés loin mais ont dû s'incliner face à leurs homologues allemands. La Suède complète le tiercé gagnant, et peut rêver de poursuivre son hégémonie à haut niveau dans le futur.



article-block1

Les Américains ont bien fait de faire le déplacement !

© Sportfot

Après avoir disputé la première manche qualificative pour la grande finale du circuit des Coupes des nations Jeunes, les talents de demain des catégories Juniors et Jeunes Cavaliers sont revenus en piste, samedi 25 septembre, pour défendre leurs couleurs nationales. Ouvrant la marche, les Juniors ont investi la piste de Kronenberg, aux Pays-Bas, dès 13h15. Tour à tour, les représentants des six nations qualifiées se sont succédé, tentant d’aligner les parcours parfaits. Et ceux-ci ont été rares. En effet, seuls six couples sont parvenus à sortir de piste avec un score vierge de toute pénalité.

Ce fût notamment le cas pour deux Américaines : Caroline Mawhinney et Virginia Bonnie. Sur leurs respectifs Stella Levista et Efodea, les deux amazones de quinze et dix-sept ans ont scellé la victoire pour les États-Unis. Aidées par Ansgar Holtgers Jr, heureux cavalier de deux montures du Japonais Daisuke Fukushima et associé aujourd'hui à Elina, ainsi que Zayna Rizvi, aux rênes du bien nommé Excellent, le collectif mené par Anne Kursinski a conclu sa journée avec une faute au compteur. L’Espagne, en tête de la qualificative, aurait bien pu terminer avec le même score. Malheureusement pour l’escouade de Martin Reyes, Candela Martinez-Checa Molina et Casalli ont concédé un point de temps dépassé. Ajoutée à celles de Carmen Mateos De Urbina et Arantza Berasategui Garro sur les Selle Français Belize du Marais et Tescari'Jac, la performance d’Alfonso Vazquez et Los Potros Z n’a pas permis à l’équipe de terminer à moins de cinq points. Troisièmes, les Belges, champions d’Europe à Vilamoura cet été, et représentés cette fois par Bart Jay Junior Vandecasteele, Aurelia Guisson, Anthony Philippaerts et Tristan Guisson, respectivement sanctionnés par quatre, huit, un et zéro points sur Kadee van het Heikanthof, No Limit vh Legita Hof Z, J'Adore van het Schaeck et Naturelle vh Legitahof Z, ont conclu la compétition avec cinq points.

Côté Français, l’accumulation de parcours malchanceux n’a pas permis aux Bleuets de figurer au-delà du sixième et dernier rang. Dans le détail, Eden Leprevost Blinlebreton a commis une faute sur Don’t Stop Semilly, comme Ilona Mezzadri et son tout bon Arcy Fou. Baptiste Eichner est lui sorti de piste avec huit points sur Black'N Roll, tandis que Jules Orsolini a préféré abandonner avec Qlandestin Sas.



La France se rattrape chez les Jeunes Cavaliers

article-block3

Beau moment de partage entre Ramatou Ouedraogo, sa groom et Up To You.

© Sportfot

À 15h30, les Jeunes Cavaliers avaient, à leur tour, rendez-vous avec leur destin. En milieu de tableau mercredi dans l’épreuve qualificative, l’Allemagne a remonté la barre et livré une copie presque parfaite. Seule Antonia Ercken, troisième équipière, a commis une faute. Aux rênes de Cool Fox HR, l’amazone, médaillée de bronze aux Européens Poneys d’Aahus en 2016, a toutefois pu compter sur ses coéquipiers. En effet, Emilia Löser, Leila Bingold et Matthis Westendarp ont enchaîné les clear round avec leurs respectifs Lesodero, Christof 6 et Stalido Frh.

Côté Français, il y a eu une faute de trop pour pouvoir l’emporter. Pour autant, Leona Mermillod Baron, Ramatou Ouedraogo, qui célébrait aujourd’hui son anniversaire, Laura Klein et Antoine Ermann peuvent être satisfaits. La première citée a laissé échapper quatre points avec Chanel de La Claye, tandis que Laura Klein est sortie de piste avec cinq points au compteur sur Cattleya Plassay. Les deux autres mousquetaires ont effacé toutes les difficultés proposées par Frank Rothenberger et ses équipes, GFE*Up To You et Azur du Vinnebus ayant quitté la piste hollandaise sans la moindre erreur. 

Impériale mercredi, la Suède n’a pas pu poursuivre l’hégémonie engagée par ses aînés depuis quelques mois. Le quatuor de Henrik Lanner peut toutefois rêver pour l’avenir, après avoir enregistré deux parcours à quatre points et un sans-faute aujourd’hui. Si Filippa Enmark n’est pas allée au terme de son exercice, Janelle Larsson avait trouvé toutes les solutions aux équations posées par le tracé avec Kingston 43. Cora Hirn et Philip Svitzer ont renversé un seul obstacle chacun, aux rênes de Chaginue et Alida Nike. 

Les résultats complets des Juniors ici.
Les résultats complets des Jeunes Cavaliers ici.