La France troisième à poney à Kronenberg, la Belgique impériale chez les Enfants

Les installations de Kornenberg, aux Pays-Bas, ont accueilli leurs deux dernières finales du circuit des Coupes des nations Jeunes. Après les titres obtenus par les États-Unis chez les Juniors, et par l’Allemagne chez les Jeunes Cavaliers hier, ce sont l’Irlande et la Belgique qui ont été primées aujourd’hui, respectivement dans les catégories Poneys et Enfants. Pas en reste, la France termine troisième de la première épreuve citée.



article-block1

Le podium complet de l'épreuve Poneys.

© Sportfot

Le verdict étant tombé dans les finales des Coupes des nations Poneys et Enfants, il restait à primer les meilleures équipes Poneys et Enfants, dimanche 26 septembre, à Kronenberg. Dans les installations hollandaises du Peelbergen Equestrian Center, les cavaliers poneys ont ouvert la journée en déroulant leur second parcours du week-end. Dès 8h30, six collectifs sont entrés en scène pour se disputer la victoire. Impeccable, l’Irlande s’est logiquement imposée après avoir achevé la compétition sur un score vierge. Porté par Coen Williams, James Derwin et Katie Mcentee, associés à leurs respectifs Dun The Business, Cul Ban Mistress et Ardfry Skye, le quatuor de Gary Marshall, quatrième des championnats d’Europe de Strzegom, a pris sa revanche. Seul James Brennan a légèrement flanché au cours de son parcours, commettant trois fautes aux rênes de sa jeune Mhs Glow. Qu’importe, puisque son équipe a été la seule à terminer avec un score parfait.

L’Allemagne a ainsi commis une faute de trop pour pouvoir l’emporter. Alors que le couple formé par Emile Baurand et Ami, une jument de quinze ans, a concédé cinq points en ouverture, Lara Tönnissen et Hanna Bräuer n’ont pas tremblé. Aux commandes de Clarissa NRW, deuxième du Grand Prix vendredi, et Cookie 60, les deux amazones ont ajouté deux parcours parfaits au score de la Mannschaft. La pression reposait alors sur les épaules de Jonna Esser, juchée sur Catness 8, neuf ans. Malheureusement, la paire n’a pu éviter une faute, portant le score final de son escouade à quatre points.

Avec une faute de plus, le clan tricolore n’a pu réitérer sa performance des derniers Européens Poneys de Strzegom. Sacrée championne d’Europe, l’équipe de France termine cette fois troisième. Nohlan Vallat et Marie Ann Sullivan ont tous deux commis une faute avec leurs Urlevent d'Hurl'Vent et Ken Van Orchid. Lena Dreydemy a, elle, connu une journée plus difficile pour sa première grande sélection, sortant de piste dix-neuf pénalités sur Boudchou de Bettegney. Impeccable, Lola Brionne a redonné le sourire aux Bleuets grâce à un excellent sans-faute, exécuté du bout des rênes de Clémentine.



La Belgique victorieuse chez les Enfants

article-block3

Nouveau succès pour l'équipe Enfants belge.

© Sportfot

Après avoir couru la première manche de cette finale du circuit des Coupes des nations mercredi, les Enfants sont revenus en piste aujourd’hui. Alors que quatre équipes étaient à égalité avant l’ultime parcours, la Belgique a triomphé, reproduisant sa belle performance signée à Vilamoura cet été, lors des championnats d’Europe Jeunes. Avec deux parcours parfaits signés Seppe Wouters et Nikita van der Meerschen, en selle sur Elvira et l’expérimenté Impressario Vd Heffinck, ancienne monture du Français Romain Potin, les troupes de Jean Jacques Mathijs ont pu effacer le parcours à huit points d’Estee Bomere et History Van'T Ameldonk Z, partie en ouvreuse pour les Diables Rouges. Seul le parcours pénalisé de quatre points de Brent de Schrijver et LIV Good Vd Kattevennen Z a été pris en compte dans le score final.

Pour un maigre point de temps de trop, les Suédois n’ont pas pu s’imposer. Les solides clear round de Linn Arvidsson et Mathilda Hansson, aux commandes de Glenmorangie et Rubio Monocoat Electric ont bien permis d’effacer les huit points concédés par Linnea Åberg-Cronin et Jarta, mais pas le score de la dernière équipière. Alicia Svensson a, en effet, achevé son parcours avec cinq points de pénalité, soit un de trop pour espérer mieux qu’une deuxième place. La jeune amazone avait sellé Luxor, déjà sanctionné pour un parcours trop lent dans le Grand Prix.

Avec quatre parcours à une faute et un sans-faute, les Néerlandais d’Edwin Hoogenraat ont complété le podium. Avec Esprit, un fils de Sir Sandic de douze ans, Yoni van Santvoort a été le seul représentant de son équipe à effacer toutes les difficultés mises en place par Frank Rothenberger et ses équipes. Britt Schaper, Yfke Priem et Jersey Kuijpers ont tous trois renversé un obstacle sur In The Air, Esprit de Pomme et Jk Horsetrucks Quanta Questa, portant le score final de leur collectif à huit points. Pour rappel, la France n’avait pas d’équipe engagée dans cette catégorie.

Les résultats complets des Poneys ici.
Les résultats complets des Enfants ici.