DSP Chakaria, une championne d’Europe au tempérament de feu

Presque inconnue du grand public jusqu’à il y a encore quelques mois, DSP Chakaria, née sous le nom de Carelia chez Martin Jürgens, en Allemagne, a éclaboussé la planète jumping de son talent cette année. Début septembre à Riesenbeck, en Allemagne, la splendide, sensible et délicate alezane a offert à l’Allemand André Thieme le premier grand titre de sa carrière, en remportant les championnats d’Europe Longines. Également médaillée d’argent par équipes, après avoir pris part aux Jeux olympiques de Tokyo, la fille de Chap I ne semble être qu’au commencement de sa gloire. Avec sa qualité de saut innée et son envie débordante en piste, Chakaria pourrait bien concrétiser d’autres rêves de son sympathique cavalier et propriétaire.



Un coup de saut phénoménal, un fouaillement de queue caractéristique au-dessus des obstacles, une volonté sans pareil, une robe dorée et un œil pétillant. DSP Chakaria (DSP, Chap I x Askari) ne laisse personne indifférent. Aux Jeux olympiques de Tokyo, d’abord, puis aux championnats d’Europe Longines de Riesenbeck, la jument de onze ans en a surpris plus d’un. Encore inconnue des passionnés les moins initiés il y a encore quelques mois, la partenaire d’André Thieme a fait étalage de toute sa classe à l’occasion de ses premiers grands championnats. Lors des championnats d’Europe Longines, fin août et début septembre chez Ludger Beerbaum, à Riesenb...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe