Coup d’essai, coup de maître pour Stéphane Landois et Chaman Dumontceau dans le CCI 4*-S de Lignières, où Thomas Carlile tient la corde du format long

Le programme était chargé à Lignières-en-Berry, dans le Cher ! Pour le traditionnel 4*, qui propose un parcours long ainsi qu’un format court, les cavaliers se sont succédé toute la journée. Au final, Stéphane Landois a réalisé un véritable coup de maître avec Chaman Dumontceau, qui a remporté son tout premier CCI 4*-S. Sur le 4*-L, Thomas Carlile s’est installé en tête des opérations, dans une compétition qui n’a pas souri aux étrangers. Retour sur une belle journée de sport.



article-block1

© Mélina Massias

Les hostilités se sont ouvertes à 9 heures, samedi 2 octobre, au sein des installations du pôle du cheval et de l’âne, à Lignières-en-Berry, dans le Cher. Le test de saut d’obstacles du CCI 4*-S a lancé la compétition. En tête après le dressage avec Darmagnac de Béliard, Thomas Carlile a vu ses chances de victoire s'amoindrir après avoir concédé deux fautes sur un parcours relevé où seul Maxime Livio est parvenu à couper la ligne d’arrivée sans faute ! En effet, huit des trente-trois paires au départ ont laissé toutes les barres en l’air, mais en se faisant piéger par le temps. Ce fut notamment le cas de Stéphane Landois. Auteur d’une excellente reprise de dressage la veille sur le sublime gris Chaman Dumontceau, le jeune pilote, sacré champion de France Jeunes Cavaliers en 2013 et 2015, n’a laissé échapper que 0,4 point. Ajoutées à son score, ces pénalités ont porté son total à 28,6. Cela lui a permis de prendre l’avantage sur Arthur Duffort, juché sur Brando de Cherel (29,4) et Nicolas Touzaint, auteur d’une belle remontée avec Diabolo Menthe (31,5).

En raison des intempéries prévues pour s’abattre dans le Berry et sur une grande partie de la France demain, le cross de ce format court a été avancé. À 14h30 tapante, le premier couple s’est ainsi élancé sur un parcours de 3990m, composé de trente-quatre efforts à franchir en sept minutes maximum. Huit duos sont parvenus à se défaire de toutes les difficultés, sur un tracé qui n’a pas semblé poser d’énormes soucis, à l’exception de quelques chutes, sans gravité. Au terme de cet ultime test, le classement général n’a que très peu été bousculé, offrant un nouveau succès au couple formé par Stéphane Landois et Chaman Dumontceau. Le fils de Top Berlin du Temple et Cocagne des Pins, par Narcos II, qui disputait son premier CCI 4*-S a ajouté une troisième victoire internationale à son palmarès, après avoir été couronné de succès dans les CCI 3*-S du Pin au haras, l’an dernier et de nouveau en 2021 !

Je suis très content. C’était le premier 4* de mon cheval. Il était là pour faire ses gammes et ses débuts à ce niveau-là ; il l’a fait de la plus belle des manières. Je suis ravi. Chaman a très bien fait cette année, donc la saison est terminée pour lui. Nous le reverrons l’an prochain, avec l’objectif de disputer un 4* long dans l’année. Il est qualifié pour ce niveau d’épreuve donc nous le préparons tranquillement l’an prochain”, qui est monté sur la plus haute marche du podium sous les applaudissements chaleureux du public, faisant résonner une belle Marseillaise au cœur des installations du pôle du cheval et de l’âne. Et bien sûr, cette victoire, glanée avec Chaman, fait briller la mémoire de Thaïs Meheust, disparue bien trop tôt. De là où elle est, la souriante jeune femme peut être fière de son “bébé Chaman”, qui conclut fort bien sa saison de compétition. “Chaque victoire est un peu une victoire pour Thaïs. Je suis très content de pouvoir gagner des épreuves et que nous pensions tous à elle”, a salué, non sans émotion, Stéphane Landois. 

Derrière, Arthur Duffort n’a pas démérité. Après avoir déroulé quatre parcours de cross dans la journée, le trentenaire, installé en Grande Bretagne au sein de la structure Otis Eventing avec sa compagne, Logan, a conservé ses pénalités des deux premiers tests. Ainsi, Brando de Cherel, un Selle Français de dix ans, issu du croisement entre Lamm de Fétan et Queensland de Malabry, une fille du BWP Lawrence, a signé sa meilleure performance internationale. Le hongre termine la compétition avec 29,4 points. Troisième, Nicolas Touzaint a opéré une belle remontée avec son Diabolo Menthe. Figurant déjà à ce rang l’an dernier au Mondial du Lion d’Angers, le gris, septième à l’issue du dressage, à enregistré deux parcours sans faute aux obstacles, lors de l’hippique, puis du demi-fond. Fidèle de l’événement français, Jonelle Price a été la seule à s'immiscer au sein d’un Top 10 acquis aux Tricolores. Dixième et quatrième avec Coup de Cœur Dudevin, un autre Selle Français, et Faerie Magnifico, la Néozélandaise s’est faite désirée à la remise des prix ! Arrivée avec quelques minutes de retard, l’amazone a pu savourer ses belles performances aux côtés de Thomas Carlile, cinquième sur Darmagnac de Béliard, Amaury Choplain, sixième avec Beaune d’Epte, Arthur Duffort, septième grâce à sa deuxième monture, Toronto d’Aurois, Maxime Livio, huitième aux rênes de Carouzo Bois Marotin et Cyrielle Lefevre, neuvième sur Armanjo Seroshah.

article-block2

© Mélina Massias



Thomas Carlile impérial avant l’hippique

article-block3

© Mélina Massias

Juste avant le cross du CCI 4*-S, le format long s’est joué. En tête après le dressage, Thomas Carlile est resté souverain, aux rênes du tout bon Zanzibar Villa Rose. Un beau cadeau offert à son naisseur, Kamel Boudra, venu arpenter les allées du concours berrichon. Déjà au départ de cette même épreuve l’an dernier, le hongre de huit ans semble avoir franchi un cap tant il a déroulé son parcours de fond avec facilité. La paire, deuxième à Pompadour et quatrième à Avenches, en juin, sur deux CCI 4*-S, conserve ses 28,8 points de pénalité, à la veille de l’ultime test, prévu demain. Bon sauteur, le bai aura les cartes en main mais n’aura pas le droit à l’erreur.

Son plus proche concurrent, Stéphane Landois, décidément en grande forme à Lignières, comptabilise 31,6 points après avoir signé un maxi lors du cross. Le Français compte sur Uh La Up de Crazy pour cette épreuve. Ce fils de Darius du Bois et Geisha de Brunel, par Ultan, dispute sa première compétition internationale de l’année. S’il effectue un clear round demain sur les barres, le bai de treize ans pourrait enregistrer la plus belle performance de sa carrière, qu’importe le résultat de Thomas Carlile. 

Tout juste de retour des Européens d’Avenches, où il a signé une prestation magistrale, Luc Château reste sur son nuage. Avec le bien nommé Cocorico de l’Ebat, le Tricolore pointe au troisième rang provisoire avec un score de 34,2. Fera-t-il retentir une nouvelle Marseillaise demain ? Qui sait !

Dans tous les cas, la victoire semble acquise à la France. Sauf immense cataclysme, le Suisse Beat Sax, dernier étranger en lice dans la compétition après les éliminations des époux Price, du Belge Hugo Laschet, et de la Britannique Laura Schroeter, meilleure cavalière sur le carré hier, ne pourra pas s’imposer. Avec Secret IV, l’Helvète a écopé de 3,2 points de temps dépassé, ainsi que de quinze unités supplémentaires pour ne pas avoir franchi correctement la combinaison numéro 24. Cette dernière a d’ailleurs fait parler d’elle… Arrêté plusieurs minutes alors que les équipes de piste remettaient en place un obstacle, Mathieu Lemoine s’est vu sanctionné de quinze points de pénalités, pour ne pas avoir franchi un élément de cette combinaison dans les règles… Une décision que le Français a regrettée, d’autant plus après qu’il est resté au pas plusieurs instants. Sans cela, Mathieu Lemoine serait quatrième ce soir, grâce au “maxi” déroulé par sa géniale Quatchina Blue Z. Dure est la loi, mais c’est la loi. 

Derrière le trio de tête, Morgane Euriat, sur Baccarat d’Argonne, Sébastien Cavaillon avec Paris Boston Z et Luc Château, aux rênes de sa seconde monture, Viens du Mont auront encore leur mot à dire puisqu’ils totalisent tous moins de 40 points. Bref, même s’il ne reste plus que dix couples en lice dans ce temps fort, la journée de demain s’annonce encore passionnante, en espérant que la météo soit clémente...

Les résultats complets du CCI 4*-S ici.
Les résultats provisoires du CCI 4*-L ici.