Harold Boisset domine les débats à l’Hubside Jumping de Grimaud

Associé à sa fidèle T’Obetty du Domaine, Harold Boisset n’a laissé aucune chance à la concurrence, aujourd’hui, à l’Hubside Jumping de Grimaud. Sur les bords de la Méditerranée, le couple a fait flamber le chronomètre pour s’offrir l’épreuve Ranking du jour, devant Petronella Andersson et Jean-Luc Mourier. Dans la seconde épreuve 4* de l’après-midi, Benoît Cernin a, lui aussi, fait retentir la Marseillaise avec le redoutable Cookie de Vesvre.



Deux épreuves comptant pour le CSI 4* étaient au menu de la journée du samedi 9 octobre, à l’Hubside Jumping de Grimaud. Et la Marseillaise a retenti par deux fois dans le Var. La première a été jouée à l’honneur d’Harold Boisset, imprenable avec sa fidèle T’Obetty du Domaine. Plus vue à ce niveau de compétition depuis mai 2019 et le CSI 4* de Bourg-en-Bresse, la paire n’a rien perdu de sa superbe, bien au contraire. Qualifiée au barrage au profit d’un premier parcours parfait, le Sudiste et sa Selle Français, lauréats du Grand National de Barbaste cette saison, ont fait parler la poudre au barrage, pour s’offrir leur… cinquante-cinquième victoire commune sur le circuit vieux chevaux. Rien que ça. La fille de Kasmir van’t Schuttershof et O’Betty du Domaine, par Diams du Grasset, née chez Christian Moulin, dans la Manche, avait fixé le temps de référence à 37”20. Un chronomètre que seul Benoît Cernin est parvenu à abaisser, aux rênes de Vitalhorse Cekanane de Ushara, mais en concédant quatre points. 

Malgré ses efforts, la Suédoise Petronella Andersson n’a pu s’emparer de la première position. Juchée sur Cassina Z, une jument de onze ans, l’amazone a signé un honorable double zéro en 38”48 et s’est emparée du deuxième rang. Juste derrière, Jean-Luc Mourier s’est offert un nouveau classement avec son vétéran Captain Keen, en forme étincelante ces dernières semaines du haut de ses dix-sept ans. En effet, le gris avait pris les commandes du Grand Prix 2* de Megève, fin juillet, avant de triompher dans une épreuve similaire à celle d’aujourd’hui, sur la piste de l’Hubside Jumping de Valence, fin août. Avec un chronomètre de 39”14, l'expérimenté duo a coupé l’herbe sous le pied de Marie Demonte, quatrième avec le vif Manchester (39”26). Juste derrière le Belge Grégory Wathelet, cinquième sur Ballerine du Maillet Z, Simon Delestre a tiré son épingle du jeu. Sans prendre tous les risques, le Lorrain a pris un bel accessit avec Dexter Fontenis Z, huit ans et visiblement porteur d’espoirs pour l’avenir. Dernier double clear round de l’épreuve, Kevin Staut suit, aux rênes de Bulgarie d'Engandou, l’Américain Michael Hughes, septième.

Nous avons déjà fait deux parcours ce week-end avec, à chaque fois quatre points, ce qui ne lui arrive pas souvent. Je me suis donc dit qu’il serait temps que cela change aujourd’hui”, rit Harold Boisset. “Le parcours initial était assez sélectif et délicat avec notamment le vertical n°3 qui, en plus d’être blanc était assez étroit et donc très fautif. Cependant, [T’Obetty] est très respectueuse et était vraiment en forme donc tout est resté en place. Je la monte depuis qu’elle a quatre ans, elle en a maintenant quatorze. C’est une jument qui a gagné énormément d’épreuves par le passé, surtout des vitesses. Aujourd’hui, j’essaye de ralentir le rythme et de moins la solliciter mais quand c’est le cas, elle est toujours aussi performante et répond présent, c’est très satisfaisant !



Benoît Cernin vole vers la la victoire avec son Cookie

article-block3

Nouvelle victoire pour Cookie de Vesvre, déjà habitué aux remises des prix.

© Sportfot

Avec son Cookie de Vesvre, Benoît Cernin voit la vie en rose. Les deux complices enchaînent les victoires et ont encore fait parler d’eux, cet après-midi sur la piste de Grimaud. Lancés à toutes allures, ils ont remporté l’épreuve de vitesse à 1,50m, scellant ainsi leur huitième victoire de l’année. Avec un chronomètre de 57”99, le duo n’a pas été rattrapé et à laisser ses poursuivants sur le bord de la route.

C’est seulement sa deuxième 1,50m. Il en avait fait une Valence, qu’il avait d’ailleurs gagnée”, analyse Benoît Cernin. “Je le mets progressivement sur ces hauteurs et il ne montre, pour le moment, aucune limite. Il a très bien sauté, il a envie d’y aller, il donne tout, peut-être même parfois trop. C’est compliqué de faire un tour de travail avec lui car il veut toujours gagner ! Lorsqu’il avait six ans je ne le pensais pas capable d’aller faire les sept ans et les épreuves à 1.40m et finalement il me prouve tout l’inverse. C’est un vrai crack en qui je crois beaucoup.

L’Italien Giampiero Garofalo a été le premier à faire les frais de la forme du couple français. Associé à Cava, une Oldenbourg de dix ans, le Transalpin a accusé un peu moins d’une seconde de débours à l’arrivée, arrêtant le temps en 58”61. Mais la paire s’est bien battue et a été la seule, en plus des lauréats du jour, à passer sous la barre des 60”. En forme depuis le CSI 3* de Roeser, Paul Delforge s’est de nouveau démarqué. Cette fois, le jeune pilote misait sur Terre du Banney, quatorze ans. La Selle Français, né à l’élevage familial, a pris une belle troisième place au classement final, grâce à un parcours bouclé en 61”31. 

Quatrième, Aurélien Leroy et Corée ont coupé la ligne d’arrivée en 62”25, juste devant le Néerlandais Harrie Smolders. Ce dernier pilotait son jeune talent, Uricas vd Kattevennen, neuf ans. Nicolas Delmotte suit le représentant hollandais avec le Selle Français Baladin des Matis. Jos Verlooy, Pénélope Leprevost et Edward Levy complètent le Top 9 et ont tous trois signés un parcours parfait aux rênes de leurs respectifs Novastar Vd Berghoeve, Baschung Courcelle, et Catchar Mail.

Les résultats complets de l’épreuve à 1,45m ici.
Les résultats complets de l’épreuve à 1,50m ici.

Toutes les épreuves de l’Hubside Jumping de Grimaud sont retransmises en direct et gratuitement sur GRANDPRIX.tv