Samuel Hutton remporte sa première victoire à Wellington après cinq ans d’absence

La quatrième semaine du Winter Equestrian Festival (WEF) s’est conclue hier sur la piste en herbe de Wellington, avec deux épreuves de haut niveau. La journée a commencé par une épreuve cotée à 1,50m du CSI 4* et dotée à 75 000 dollars, finalement remportée par le Britannique Samuel Hutton et Kirlo van den Bosrand.



Le parcours imaginé par le chef de piste brésilien Anderson Lima a laissé la majorité des quarante-deux couples sur le carreau, plusieurs d’entre eux terminant avec des pénalités de temps ou des fautes aux obstacles. Seuls neuf paires ont réussi à tirer leur épingle du jeu, dont Shane Sweetnam, premier à donner le ton au barrage en réalisant le premier sans-faute rapide avec James Kann Cruz. L’Irlandais est resté en tête jusqu’à l’entrée en piste du Britannique Samuel Hutton, qui a abaissé de sept dixièmes de secondes le temps de Shane Sweetnam (37’’35), avec Kirlo van den Bosrand (BWP, Cardento 933 x Utrillo van de Heffinck), hongre BWP de treize ans, propriété d’Abdel Saïd et un temps passé sous la selle du Suédois Peder Fredricson. “Il faisait assez humide ce matin et j’étais un peu nerveux au départ car je n’avais jamais sauté sur de l’herbe mouillée, mais le sol était quand même fantastique. Quand nous sommes arrivés au barrage, il y avait une option de virage près de l’eau que je n’avais pas prévue de faire, mais Abdel m’a dit que je devais la tenter pour gagner. Je me suis dit que cela avait l’air assez serré mais l’ai quand même fait et cela a payé”, s’est réjoui Hutton.



“Chaque semaine, la compétition est incroyable”, Samuel Hutton

Samuel Hutton n’avait pas participé au WEF depuis cinq ans et n’a pas manqué de tresser des éloges à l’égard de la compétition et du site. “J’ai toujours vraiment apprécié cet endroit. Il y a une compétition incroyable chaque semaine et les chevaux semblent aussi s’y sentir bien. J’espère pouvoir participer à l’un des CSI 5* avant la fin de la série, mais c’est difficile car il y a d’excellents cavaliers ici. Je vais continuer à essayer!”, a ajouté l’homme du jour.

Le temps de Shane Sweetnam a tout de même été suffisamment bon pour lui permettre de participer au tour d’honneur décoré d’un ruban rouge. L’Irlandais et son hongre ISH de neuf ans par Kannan avaient présenté un parcours sans faute réalisé en 37’’42. Matthew Boddy a complété le trio de tête en y rajoutant les couleurs britanniques avec Balotelli 5 (Han, Balou du Rouet x Contendro I), hongre de douze ans, grâce à un parcours vierge et un chronomètre de 38’’58. Aucun Français n’était au départ de l’épreuve.

Les résultats