À Vejer de la Frontera, Sanne Thijssen confirme sa place parmi l’élite

Dernière à s’élancer au barrage, Sanne Thijssen a survolé le Grand Prix 4* de Vejer de la Frontera. Accompagnée de son incroyable Con Quidam RB, la jeune Néerlandaise a ajouté une nouvelle victoire de choix à son palmarès, après avoir triomphé dans le Grands Prix 5* de Rotterdam et 4* d’Opglabbeek l’année dernière. Définitivement, l’amazone n’en est qu’au début de son avènement. Accusant plus de quatre secondes de retard, l’Américain Michael Hughes a pris la deuxième place de l’épreuve avec Kashmir van d'Oude Pastory, devant le Belge Gilles Thomas, juché sur Luna van het Dennehof. Meilleur Français de l’épreuve, Roger Yves Bost a livré une bonne copie aux rênes de Ballerine du Vilpion, pour terminer onzième.



Depuis quelques mois, Sanne Thijssen est sur un nuage. L’amazone de vingt-trois ans n’en finit plus de briller. Lauréate des Grands Prix 5* de Rotterdam, 4* d’Opglabbeek, vainqueure d’une épreuve à 1,55m au CSI 5* de Genève en fin d’année, la Néerlandaise vient d’ajouter un nouveau succès de choix à son palmarès en survolant le Grand Prix 4* de Vejer de la Frontera, dimanche 13 février. Au terme d’un barrage n’ayant réuni que sept des quarante-huit couples au départ de l’épreuve, la cavalière a conduit son exceptionnel Con Quidam RB (Holst, Quinar Z x Cardino) sur la plus haute marche du podium. 

Parti en ouvreur lors de la finale au chronomètre, Gilles Thomas a réalisé un parcours mesuré avec Luna van het Dennehof (BWP, Prince van de Wolfsakker x Quidam de Revel). Une stratégie qui s’est révélée payante puisque le chronomètre du duo, arrêté à 45”99, leur a offert une troisième place. Lancés à leur poursuite, l’Irlandais Alexander Buttler, le Belge Dominique Hendrickx et l’Égyptien Karim Elzoghby ont buté, renversant chacun une barre sur Chilli B (KWPN, Berlin x Cardento), Floris TN (KWPN, Quality Time TN x Vancouver) et Gallos (KWPN, Spartacus TN x Casco), pour occuper les sept, six et cinquième positions. 

Prenant le parti d’effectuer un second parcours calme, l’Allemand Marcel Marschall a été le deuxième à sortir de piste sur un score impeccable. Aux rênes d’Extra Song (KWPN, Diamant de Semilly x Colino), il a terminé au pied du podium. À sa suite, Michael Hughes a profité de l’immense amplitude et de la puissance de Kashmir van d'Oude Pastory (BWP, Thunder vd Zuuthoeve x Sun Light vd Zuuthoeve) pour avaler les mètres sur la vaste piste en herbe espagnole. En reprenant à l’abord de l’ultime vertical, l’Américain des écuries Stephex a perdu quelques centièmes, mais est tout de même passé devant Gilles Thomas avec ses 45”34, qui tenait toujours la corde. 

La paire étatsunienne n’est finalement restée en tête que le temps d’un instant, puisque Sanne Thijssen a immédiatement donné le ton. Abordant tous les obstacles avec fluidité, et réalisant une courbe parfaite pour aborder la combinaison, avant-dernière difficulté du parcours raccourci, la Néerlandaise a atomisé le chronomètre de référence de plus de quatre secondes, en coupant la ligne d’arrivée en 40”86 pour s’offrir une victoire incontestable et incontestée avec son précieux Con Quidam, seize ans. 



Pénélope Leprevost dicte sa Vérité

Trois Français étaient au départ du Grand Prix. Roger-Yves Bost a réalisé la meilleure performance du clan tricolore avec une Ballerine du Vilpion (SF, Baloubet du Rouet x Quidam de Revel) parfaitement à son affaire. L’alezane, finalement onzième, n’a péché que sur l’entrée du double numéro onze, après avoir fourni de beaux efforts en première partie de parcours et laissé une bonne impression générale. De leur côté, Pénélope Leprevost et Pierre-Alain Mortier ont tous deux concédé huit points à bord de Texas (SWB, Tornesch x Robin) et Cyclade du Barbin (SF, Nabab de Rêve x Vas Y Donc Longane).

Un peu plus tôt dans la journée, la Marseillaise a toutefois retenti, en l’honneur de Pénélope Leprevost. La Normande, accompagnée de Vérité Une Prince (SF, Number One d’Iso x Rosire) a réalisé le meilleur double sans-faute dans l’épreuve à 1,50m du Medium Tour. Grâce à son chronomètre de 39”11, la Tricolore s’est offert son premier succès de l’année, se payant le luxe de devancer douze autres barragistes. Deuxième, Jana Wargers a signé un double zéro en 39”44 sur Chacco’s Lady (Old, Chacco-Blue x Indoctro), tandis que la Belge Gudrun Patteet a stoppé la montre en 40”53 en compagnie de Sea Coast Donna (Z, Diamant de Semilly x C Indoctro), pour terminer troisième. Également présente lors de la finale au chronomètre de cette épreuve, Laura Monier a terminé treizième avec Kira Loe (BAVAR, Washington x Cruising).

Les résultats complets du Grand Prix ici.
Les résultats complets de l’épreuve à 1,50m ici.