Henrik von Eckermann et Janika Sprunger, amour, gloire et succès (partie 2/2)

L’année 2021 a probablement été l’une des plus belles de leur vie. Ayant successivement accueilli un petit Noah, puis emménagé dans leurs sublimes nouvelles installations aux Pays-Bas, avant de décorer leur club-house d’une belle médaille d’or olympique, Henrik von Eckermann et Janika Sprunger semblent vivre un véritable conte de fées. Se trouvant chacun à des étapes clés de leurs vies professionnelle comme personnelle, le Suédois et la Suissesse ont uni leurs forces pour compter plus que jamais dans le monde du jumping.



Un bonheur après l'autre

La partie 1 de cet article est à retrouver ici.  Cet épanouissement, tant personnel que collectif, s’est également intensifié après les Jeux olympiques de Tokyo, en août dernier. Si Madame n’a même pas pu s’y rendre en tant qu’accompagnante, les restrictions sanitaires en vigueur à l’époque ayant hélas obligé les proches des athlètes à les suivre à distance, via la télévision, Monsieur y a fait l’actualité ! Au Japon, Henrik a survolé les parcours du chef de piste espagnol Santiago Varela Ullastres du premier au dernier jour, accompagné du génialissime King Edward. Formé par Janika, le petit alezan, do...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe