Bond Jamesbond de Hay, une transition “nécessaire” de Bernard Briand Chevalier à Kevin Staut

Très remarqué sous la selle de son cavalier formateur Bernard Briand Chevalier, qui voyait en lui une relève de premier choix, Bond Jamesbond de Hay (SF, Diamant de Semilly x Kannan) continue d’écrire son histoire sous la selle de l’un des piliers de l’équipe de France, Kevin Staut. Protégé de Jean-Luc l’Helgouarc’h et Yves Berthollet, le phénoménal et surpuissant étalon selle français de onze ans, a été lancé dans le très grand bain en 2022, avec déjà plusieurs très beaux succès à la clé. Pour raconter cet agent très spécial, GRANDPRIX a donné la parole à Jean-Luc L’Helgouarc’h, Bernard Briand Chevalier et Kevin Staut.



La première partie de ce portrait est en ligne ici.“L’année de ses dix ans, je me suis vraiment demandé ce que nous souhaitions faire avec James. L’idée de le commercialiser nous a effleurés mais nous étions incapables de nous en séparer. Cela a été un dilemme cornélien”, raconte le propriétaire et éleveur de Bond Jamesbond de Hay, Jean-Luc l’Helgouarc’h. “Après beaucoup de réflexion et avec pas mal de chagrin, nous sommes arrivés à la conclusion qu’il était nécessaire de le confier à un cavalier performant en 5*, un niveau réservé à une élite de cavaliers, quelle que soit la nat...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe