Bernard Bosseaux a amorcé son décollage avec Rilkadora Z

Avec une quinzaine de chevaux amenés jusqu’au niveau Grand Prix, Bernard Bosseaux est tout sauf un perdreau de l’année: le Normand reste un personnage discret du dressage français, bien caché dans le Calvados, où il a fini par se poser après avoir passé trente ans à barouder. Champion de France Pro 1 en 2020 avec sa Rilkadora Z, le sympathique dresseur fait aujourd’hui partie des cavaliers qui peuvent espérer participer à de beaux rendez-vous avec l’équipe de France ces prochaines années.



Tout autour, des dizaines de pommiers… Pas de doute, nous sommes bien en plein cœur du pays d’Auge, à quelques kilomètres d’un village normand, berceau du fromage du même nom. Au détour d’un petit chemin, au bout d’une allée bordée de ses petites lices blanches, se dresse l’entrée des écuries de Bernard Bosseaux. Une propriété originale puisqu’il s’agit bien d’une petite bâtisse, et non d’une grande structure. La bonne mine qu’affiche le quinquagénaire trahit ses origines. “Je suis né à Marseille, puis j’ai vécu à Fos-sur-Mer et Istres”, confirme-t-il. La vie dans la douceur du sud de la Fran...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe