CSI 2* Oliva : Thiago Ribas Da Costa plante le drapeau brésilien en Espagne

Le Brésilien Thiago Ribas Da Costa a fait retentir son hymne national, à l’occasion d’une épreuve à barrage à 1,45m, au CSI 2* d’Oliva, samedi 27 novembre. Aux rênes de Kinky van’t Heike, le pilote de trente-huit ans a déroulé le plus rapide des treize doubles sans-faute du jour. Précédemment, le duo s’était déjà emparé de deux épreuves similaires, le mois dernier, à Peelbergen et Oldenbourg. Grâce à son tempo de 32”84, le couple a terminé en tête d’un barrage qui a regroupé quinze cavaliers et chevaux. 

Le Britannique Matthew Sampson, toujours redoutable au jeu de la vitesse, s’est octroyé le deuxième rang avec Genève R. Expérimenté jusqu’à 1,60m, le KWPN, fils d’Eldorado vd Zeshoek, a supplanté un représentant danois grâce à son chronomètre de 33”96. Soren Pedersen a ainsi complété le trio gagnant avec Chico Z, un fils de Clinton de onze ans. Ce dernier signait son grand retour en compétition, après avoir profité de quelques semaines de repos bien méritées, consécutives à sa participation aux championnats d’Europe Longines de Riesenbeck, début septembre.

Comptant plusieurs représentants, le clan tricolore a connu une journée productive. En tête de file, Nicolas Deseuzes s’est installé au sixième rang avec sa fidèle Stella de Preuilly (35”25). Charlotte Leoni suit au classement, après un double clear round réalisé en compagnie de Venezia d’Elke (35”95). Neuf et onzième, Robinson Maupiler et Jules Orsolini ont également enregistré deux parcours parfaits, œuvres de Dali de la Lande et Ibrahim. Stanislas de Malet et Gilles Willemann ont tous deux été privés de finale en raison d’un point de temps dépassé dans l’acte initial avec Urican et Andiamix II Hero Z. Une faute a sanctionné les prestations de Wilfrid Prud Homme, Mathieu Noirot et Agathe Vacher sur Une Sauterelle, Vista du Grasset et Karel Vdb, tandis que Guillaume Foutrier et Charles Henri Fermé sont sortis de piste avec huit et neuf points. Soline Aubry a connu un parcours plus compliqué, tandis qu’Harold Boisset, homme en forme du week-end, a préféré abandonner avec sa géniale T’Obetty du Domaine.

Les résultats complets ici.

Ne manquez pas le Black Friday GRANDPRIX !
Jusqu’à -30% de réduction sur les abonnements à GRANDPRIX Magazine, GRANDPRIX.tv et GRANDPRIX.info
Rendez vous vite sur 
https://abo.grandprix.info