CSI 4* Wellington : les Selle Français brillent outre-Atlantique

La compétition se poursuit du côté de Wellington. En Floride, alors qu’un riche programme sportif anime le Winter Equestrian Festival (WEF), un vent français a soufflé sur l’épreuve majeure à 1,45m du vendredi 4 février. En effet, les quatre premières places du classement sont toutes revenues à des chevaux Selle Français ! 

Le parcours dessiné par le Brésilien Anderson Lima a permis à vingt-huit couples, soit un peu moins de la moitié des participants, de sortir de piste avec un score vierge de toute pénalité. Jessica Springsteen, médaillée d’argent avec l’équipe américaine de jumping lors des derniers Jeux olympiques de Tokyo, semblait en passe de remporter une nouvelle victoire avec la lionne Volage du Val Henry. L’alezane, née chez Hélène Amar et particulièrement compétitive à ce niveau d’épreuve, avait fixé le chronomètre à 59”11. De quoi mettre la pression sur ses poursuivants, mais pas effrayer la Canadienne Nicole Walker. Élève de Cian O’Connor, l’amazone de vingt-huit ans a fait tomber le temps à 58”36 ! Une performance rendue possible par nul autre qu’Atout des Trambles, un fils de Nectar des Forêts et petit-fils d’Apache d’Adriers. Cet autre alezan, âgé de douze ans, a vu le jour chez Bruno de Laissardière, près de Senlisse, dans les Yvelines. Formé en France par Manon Petit, Ivan Palmer puis Maëlle Martin, Atout a rejoint la Britannique Ashlee Harrisson fin 2017, avant de prendre son envol pour rejoindre sa nouvelle cavalière il y a quelques mois. Ce week-end, il a remporté sa première victoire internationale sur ces hauteurs et au niveau 4*. 

“Il est très joueur quand il est en piste et cherche toujours le prochain saut”, a commenté l’heureuse lauréate au sujet de son complice, qu’elle a acquis sur vidéo, pendant la pandémie de Covid-19. “Il a été formé par une femme qui monte de manière similaire à mon style, ce qui est réconfortant, mais surtout, il a été recommandé par mon entraîneur Cian O'Connor et j'ai vraiment confiance en son jugement. Nous nous entraînons beaucoup à la maison pour le garder en forme, et il était fantastique aujourd'hui. Il est rapide dans les airs et a une grande foulée, alors j'ai pu l'utiliser et réaliser plusieurs contrats que personne ne faisait. Plus précisément, du saut trois au saut quatre, j'ai fait huit foulées au lieu de neuf, et j'ai enlevé une foulée à un ou deux autres endroits, ce qui, je pense, nous a permis d'obtenir cette seconde d’avance.”

Natalie Dean a complété le podium et suit sa compatriote Jessica Springsteen dans le classement. L’États-unienne avait misé sur Dotcom d’Authuit, une descendante de Diamant de Semilly née dans l’Eure et classée Élite lors du championnat de France des juments de cinq ans à Fontainebleau, en 2018. Avec son chronomètre de 59”94, la paire féminine a relégué le Néerlandais Harrie Smolders au quatrième rang. Le pilote montait Une de l’Othain, une autre perle de l’élevage français, lauréate du difficile Grand Prix 5* du Longines Global Champions Tour de Hambourg la saison dernière.

Les résultats complets ici.