Luibanta BH, partenaire d’Amanda Derbyshire, prend sa retraite

Amanda Derbyshire a annoncé, mardi 2 février, offrir une retraite bien méritée à Luibanta BH (née Galwaybay Luibanta), sa partenaire depuis cinq ans. Ensemble, les deux complices ont évolué au plus haut niveau, enregistré des classements jusqu’en Coupes des nations et Grands Prix Coupe du monde, et participé aux Jeux équestres mondiaux de Tryon en 2018 puis aux championnats d’Europe Longines de Rotterdam, en 2019, avec une médaille de bronze collective à la clef. À seulement quatorze ans, la baie se consacrera désormais à la reproduction.

“Aujourd’hui, nous avons dit au revoir à Luibanta BH, qui retourne de l’autre côté de l’Atlantique pour prendre sa retraite et se consacrer à l’élevage. Lulu m’a tout donné ces cinq dernières années. Elle était une petite jument avec le plus grand des cœurs. Je ne serai jamais en mesure de la remercier assez pour tout ce qu’elle m’a donné, de mon premier Grand Prix 5* à remporter ma première Coupe des nations et tant d’autres épreuves. Ensemble, nous avons représenté le Royaume-Uni aux Jeux équestres mondiaux et aux championnats d’Europe”, a résumé la cavalière britannique, qui avait déjà dû dire au revoir à Roulette BH, son espoir olympique. “Merci à Becky Gochman d’avoir été sa propriétaire et d’avoir conservé un cheval aussi spécial pour moi, et bien-sûr à toutes les personnes qui ont pris soin et nous ont soutenu au cours de cette fantastique aventure. Tu as réalisé beaucoup des rêves de cette petite fille, Lulu, et pour ça, je te dois tout. Bonne retraite, princesse !”

Lancée sur la scène internationale par la Britannique Ellen Whitaker, Luibanta BH, fille de Luidam et Mibanta, par Abantos, est née chez Justin Burke, en Irlande. Enregistrée à l’ISH, la baie a rejoint Amanda Derbyshire en cours d’année 2016. Rapidement, les deux complices ont trouvé leurs marques et accumulé les classements jusqu’en Grands Prix 5*, principalement sur le sol américain. Sur le Vieux Continent, Amanda et Luibanta ont défendu les couleurs de l’Union Jack en Coupes des nations, signant un sans-faute à Rotterdam, puis à Hickstead en 2018, avant de s’envoler pour Tryon. Là-bas, toutes deux ont terminé dix-septièmes en individuel. Sélectionnée l’année suivante pour les Européens de Rotterdam, la paire a achevé la compétition au trente-troisième rang individuel et contribué à la médaille de bronze décrochée par le collectif britannique. Depuis 2020, le duo s’était principalement produit sur des épreuves secondaires à 1,45 ou 1,50m, prenant le départ, de temps à autre, de Grands Prix à 1,60m. La dernière sortie de Luibanta remonte à la Coupe du monde de Tryon, fin octobre.